Une piscine en copropriété peut-elle être fermée à cause du coronavirus ?

Xavier Beaunieux
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Afin d'éviter les « situations prolongées de promiscuité », une piscine, un sauna ou encore une salle de sport de copropriété peuvent-elles être interdites d’accès aux occupants de l’immeuble ? Et si c’est le cas, à qui appartient-il de prendre cette décision ?

Image
Une piscine en copropriété peut-elle être fermée à cause du coronavirus ?
Un syndic peut restreindre temporairement l'accès à certains équipements privatifs à usage collectif. ©alexandre zveiger
Sommaire

Le syndic peut décider d’interdire l’accès à une piscine de copropriété

Considérés comme des espaces privatifs à usage collectif, une piscine, un sauna ou encore une salle de gym de copropriété sont réservés aux seuls copropriétaires. Compte tenu de leurs dimensions et des limites de leur aération naturelle, on peut assimiler ces endroits à des espaces confinés au sein desquels les risques de contamination au coronavirus sont accrus… La dangerosité potentielle de ces parties communes (piscine, salle de sport ou sauna privatifs à usage collectif) justifie-t-elle d’en interdire l’accès ? La réponse est oui. « Il est alors recommandé au syndic de fermer ces équipements » indique Roselyne Conan, Directrice Générale de l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL).

Véritable chef d’orchestre des interventions devant être réalisées dans les parties communes, le syndic est un acteur essentiel de la copropriété.

Le conseil syndical des copropriétaires devrait toutefois être consulté

Après avoir pris soin de consulter les membres du conseil syndical, le syndic qui recommanderait d’interdire - temporairement - l’accès à ces espaces privatifs à usage collectif (piscine, sauna, salle de sport, etc.) agirait ainsi en bon père de famille, c’est à dire « en gestionnaire prudent et avisé » précise Roselyne Conan. Il ne devrait toutefois pas manquer de prévenir l’ensemble des habitants de l’immeuble (copropriétaires et locataires) de la fermeture exceptionnelle ainsi que des motifs ayant conduit à cette décision. Pour cela, le syndic devrait alors procéder à l’affichage d’une note d’information sur les portes d’accès à ces parties communes à l’intérieur desquelles la promiscuité étant élevée, le risque de contagion l’est également. Pour toute question sur le logement, n'hésitez pas à contacter les Agences Départementales pour l'Information sur le Logement (ADIL). 

La mission du syndic de copropriété consiste à :

  • Administrer.
  • Entretenir.
  • Gérer.
  • Valoriser l’immeuble.
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Rouen est la grande ville française où les logements se vendent le plus vite. © Ekaterina Belova - Adobe Stock
France
Depuis 1 an, avec la hausse des taux et des prix qui restent élevés, les délais de vente se sont globalement allongés… mais pas partout. À Rouen, il faut 25 jours de moins pour vendre un logement...
Image
Les jardins ouvriers permettent aux citadins de créer leur propre havre de verdure. © luzulee - Adobe Stock
France
Les jardins ouvriers ont été créés il y a plus d’un siècle pour permettre aux familles d’ouvriers de subvenir à leurs besoins en nourriture grâce aux potagers. Aujourd’hui, on relève un regain d...
Image
C'est à Toulouse que le délai de vente s'est le plus raccourci au 1er mai 2024, passant de 86 à 83 jours. © FredP - Adobe Stock
France
Alors que les taux immobiliers affichent une tendance baissière et que les conditions d’octroi de crédits ont été assouplies, il semble que le marché immobilier soit encore poussif. Malgré la saison...