Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

À Bordeaux, le marché de l’immobilier neuf est dans les starting-blocks

À Bordeaux, le marché de l’immobilier neuf est dans les starting-blocks

Si elle a retardé bon nombre de projets, force est de constater que le Covid n’a pas fait s'effondrer le marché immobilier du neuf. À l’image du marché bordelais de la construction de logements neufs qui, après avoir bien résisté à la crise sanitaire, est prêt à redémarrer !

À Bordeaux, le marché de l’immobilier neuf est dans les starting-blocks

Sommaire

Bordeaux : un marché du neuf dynamique mais qui reste tendu

Dans l’ancien comme dans le neuf, l’analyse du marché de l’immobilier hexagonal révèle l’appétence des Français pour l'acquisition immobilière. Dans les métropoles, les prix augmentent d'ailleurs à mesure que l’offre se réduit et que la demande progresse. France entière, le prix d’un logement neuf enregistre 3,5 % de hausse sur 1 an pour s’établir à 4 799 €/m² (LPI-SeLoger-septembre 2020). Ce constat est particulièrement vrai dans le secteur de l’immobilier neuf et de la construction, en témoignent les réservations de logements neufs qui - en dépit d’un recul des mises en chantier et des permis de construire - se maintiennent à un niveau élevé et contribuent à faire se contracter les stocks de biens.

Bon à savoir
  • En France, les prix des appartements neufs (5 583 €/m²) augmentent de 3,6 % sur 1 an.
  • Dans le neuf, devenir propriétaire d’une maison coûte 2 815 €/m². À titre de comparaison, c’est 3,2 % de plus qu’en 2019, à la même époque de l’année (Source : LPI-SeLoger)

À Bordeaux, les promoteurs font preuve d’une grande vitalité

La bonne tenue du marché de l’immobilier neuf bordelais trouve son origine non seulement dans l’indéniable attractivité de la préfecture de la Gironde mais aussi dans le dynamisme des promoteurs et la qualité des programmes proposés à la vente. Très implanté localement, Sporting Promotion permet ainsi aux acquéreurs d’une résidence principale comme aux investisseurs de devenir propriétaires en plein coeur de Bordeaux, plus précisément dans les quartiers (très prisés !) que sont Saint-Pierre (Place et église Saint-Pierre, Place du Parlement, Porte Cailhau, Place de la Bourse, Pont de Pierre) et Bacalan (au nord de Bordeaux, le long de la Garonne).

L’immobilier neuf bordelais en ordre de marche pour la reprise

Le ralentissement que connaît la commercialisation de logements neufs à Bordeaux comme dans le reste de l’hexagone ne devrait pas jouer les prolongations. En effet, dans le cadre d’un ambitieux plan de relance, plusieurs mesures ont été prises qui devraient permettre au secteur de l’immobilier neuf et de la construction de satisfaire une demande qui va crescendo sur Bordeaux. Tout d’abord, la mairie a prévu la mise en place d’un plan décennal visant à promouvoir le logement étudiant - notamment via la construction de logements neufs et la réhabilitation de bâtiments existants - à Bordeaux et dans la périphérie de la ville. Afin de limiter l’étalement urbain, d'optimiser le foncier existant et de densifier le tissu urbain, plusieurs dizaines de milliers de logements neufs devraient également sortir de terre au cours des prochaines années.

Enfin, le PTZ et le dispositif Pinel ont été récemment prolongés. Concernant le Pinel, à compter de 2022, une version spécifiquement bordelaise de ce formidable outil de défiscalisation (une réduction d’impôt de 12 % en contrepartie d’un engagement de louer son bien pendant 6 ans, de 18 % pour 9 ans et de 21 % pour 12 ans) devrait voir le jour. Il est d’ailleurs à noter que le Pinel bordelais, dans sa version 2022, instaurera des loyers supérieurs à ce qu’ils sont aujourd’hui et s’appuiera sur un découpage de la ville en quartiers.

Ces projets (achevés ou en cours) qui ont transformé (ou qui le feront) Bordeaux

  • Création de nouveaux quartiers.
  • Réaménagement des Bassins à Flot.
  • Réhabilitation du Campus.
  • Franchissement de la Garonne.
  • Mise en place de la LGV et d’un réseau de tramway.
  • Développement de Bordeaux-Euratlantique.
  • Construction d'une salle de spectacles (Arkea Arena), etc.

Bordeaux, une ville séduisante à plus d’un titre

Récemment élue 7e ville du monde où il fait bon vivre par un magazine britannique, Bordeaux a plus d’un atout dans sa manche pour séduire les acquéreurs potentiels. Outre la qualité de vie dont elle permet à ses habitants de profiter, la Belle Endormie (qui s’est bel et bien réveillée !) est particulièrement propice au télétravail. En effet, depuis 2017, deux heures de train suffisent pour se rendre dans la capitale, quant à la plage la plus proche, elle n’est qu’à 55 kilomètres. Économiquement, enfin, la haute teneur en pôles de compétitivité (laser, santé, aéronautique, filières vertes…) de la métropole bordelaise fait qu’elle regorge d’opportunités professionnelles et attire de nombreux actifs, désireux de s’y épanouir, tant à titre personnel que professionnel.

Les multiples atouts de l’immobilier neuf bordelais

La liste est longue des avantages qu’offre la vie bordelaise mais jouer la carte de l’immobilier neuf bordelais permet d’allonger cette liste. En faisant l’acquisition d'un logement neuf, vous profiterez, entre autres, de droits de mutation moins élevés (de 3 à 4 %) que dans l’ancien (entre 7 et 8 %). Certains promoteurs incluent même les frais de notaire dans le prix de vente. Parce qu’il aura été conçu en conformité avec les normes et les standards actuels, un logement neuf sera à la fois confortable et peu énergivore. Opter pour un logement neuf présente un autre avantage, et non des moindres : vous n’aurez pas de travaux de rénovation à prévoir, ni de lourdes charges de copropriété à payer ! Enfin, le PTZ - qui, comme nous l’indiquions plus haut, vient d’être prolongé - donne la possibilité aux acquéreurs - en résidence principale - d’un logement neuf de se faire financer jusqu’à 40 % de leur achat immobilier !

Bon à savoir

Bordeaux Métropole a mis en place un prêt à taux zéro local. Celui-ci permet de compléter avantageusement le PTZ en obtenant une rallonge (toujours sans intérêt !) de 20 000 €.

Misez sur la pierre locative bordelaise !

Investir dans l’immobilier locatif permet de se constituer un patrimoine (ou de l’augmenter), de s'assurer des revenus complémentaires, de préparer sa retraite, d’organiser sa succession, de défiscaliser; etc. Bref, la pierre locative et un véritable couteau suisse ! De plus, la tension qui caractérise le marché bordelais, tant dans la location que dans la transaction, joue en faveur des investisseurs. À Bordeaux, l'offre ne parvenant pas à absorber la totalité de la demande, le risque de vacance locative y est réduit à la portion congrue. Découragés par la hausse des prix dans leur ville, beaucoup de Bordelais se reportent d'ailleurs sur de la location, faisant se tendre le marché locatif. Dans le chef-lieu de la Nouvelle Aquitaine, investir dans le dispositif Pinel - qui vient, tout comme le PTZ, d’être prolongé - permet toucher des revenus locatifs réguliers tout en profitant d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 63 000 €.

Plus de conseils :