À Rennes, le prix immobilier augmente deux fois et demie plus vite que les loyers !

Xavier Beaunieux
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Pénurique, le marché immobilier rennais l’est indiscutablement. Tant en ce qui concerne la transaction que la location, la demande dépasse très largement l’offre disponible, occasionnant beaucoup de frustrations chez les acheteurs/locataires potentiels et tirant vers le haut prix à la vente et prix à la location. Mais à ce jeu-là, les loyers se font prendre de vitesse…

Image
À Rennes, le prix immobilier augmente deux fois et demie plus vite que les loyers !
À Rennes, la pénurie de logements fait grimper les prix à la vente comme à la location. ©ilolab
Sommaire

Sur 1 an, les prix immobiliers gagnent 9,6 % à Rennes

C’est peu dire que le marché de l’immobilier rennais est hyper-tendu ! Les acquéreurs potentiels y sont (très !) largement plus nombreux que les vendeurs et les agents immobiliers eux-mêmes peinent à rentrer des biens. La pénurie de logements qui sévit dans la préfecture d’Ille-et-Vilaine n’est pas sans provoquer une flambée du coût de l’immobilier. Selon les chiffres qu’a recueillis le Baromètre LPI-SeLoger, le prix au m² à Rennes culmine ainsi à 3 944 € au terme d’une hausse de 9,6 % sur 1 an.

À Rennes, le prix au m² atteint 3 944 € au terme d'une hausse de 9,6 % sur 1 an (Source : Baromètre LPI-SeLoger).

Les loyers rennais enregistrent 3,9 % de hausse annuelle

Si à Rennes, le marché de la transaction immobilière est tendu, le marché locatif ne l’est pas moins ! En cause, des vendeurs qui se font rares.  « Sur le marché locatif, la tension provient du fait que les turn-overs sont beaucoup moins nombreux qu’auparavant. Pendant le 1er confinement, à Rennes, peu de locataires ont donné leur préavis. À la sortie du confinement, certains l’ont fait mais la majorité n’a pas bougé. (…) La crainte des locataires de ne pas réussir à trouver une autre location par manque d’offre disponible les pousse à l’immobilisme et complique les recherches locatives en réduisant les stocks de logements proposés à la location. En d’autres termes, le fait que les locataires ne quittent pas leurs logements crée une pénurie qui les dissuade de quitter leurs appartements… » constate Bénédicte Hecker, Directrice associée de PGA Immobilier, à Rennes. D’après les données collectées par notre Baromètre des Loyers, le prix du loyer à Rennes se monte à 640 € mensuels, charges comprises et accuse une hausse de 3,9 % sur 1 an. Toutes choses étant égales par ailleurs, à Rennes, la progression des prix immobiliers est donc deux fois et demie moins rapide à la location qu’elle ne l'est à la vente.

À Rennes, le loyer d'une location vide (640 €/mois, charges comprises) augmente de 3,9 % sur 1 an (Source : Baromètre des Loyers - février 2021).

Sur le marché de la location meublée, les loyers s’orientent à la baisse

Au vu des informations que nous avons compilées, il semblerait qu’à Rennes, ce qui vaut pour le marché de la location vide ne se duplique pas sur le marché de la location meublée. Jugez plutôt, le Baromètre des Loyers SeLoger nous apprend qu’en moyenne, le loyer d’un meublé rennais accuse une baisse annuelle de 11,5 % pour tomber à 603 € par mois, charges comprises. Mais là où une location vide trouve preneur en 15 jours, en moyenne, un meublé s’y loue en à peine... sept jours ! Quand on vous dit que c'est tendu…

À Rennes, le loyer d'un meublé (603 €/mois, charges comprises) recule de 11,5 % sur 1 an (Source : Baromètre des Loyers - février 2021).

Cet article vous a été utile ?
0
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Cannes ne connaît pas la crise : ses prix immobiliers sont en augmentation et la ville abrite la 2e rue la plus chère de France, le Boulevard de la Croisette. © bwzenith - Getty images
Villes
Le Festival de Cannes se déroulera du mardi 14 mai au samedi 25 mai 2024. L’occasion de revenir sur le marché et les prix immobiliers de cette ville qui se pare chaque année d’une atmosphère pleine de...
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...