Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Beaumont-sur-Oise : « Les vendeurs n’ont aucun souci à se faire pour 2021 »

Cédric Morard, directeur associé de l’agence Arthur Winley, nous informe sur la situation actuelle du marché de l’immobilier à Beaumont-sur-Oise après une année 2020 marquée par la crise du Covid-19.

Beaumont-sur-Oise : « Les vendeurs n’ont aucun souci à se faire pour 2021 »

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier de Beaumont-sur-Oise ?

Pour le moment, la seule conséquence visible est la baisse du nombre de biens mis en vente. Les vendeurs pensent qu’ils ne seront pas en mesure de vendre au bon prix. En réalité, la demande est toujours bien présente et les prix n’ont pas du tout diminué sur le secteur de Beaumont-sur-Oise. À l’heure actuelle, il n’y a donc aucune raison de repousser la mise en vente de son bien immobilier.  

Les critères de recherche ont-ils évolué à la suite des deux confinements ?

Pas nécessairement. Nous avons toujours autant de demandes concernant les maisons avec jardin ou les appartements avec extérieur (terrasse ou balcon). Les confinements et déconfinements successifs ne semblent pas avoir modifié les critères de recherche des acheteurs. Il faut dire qu’avant la crise sanitaire, un grand nombre d’acquéreurs, intéressés par notre secteur, recherchaient déjà un logement plus grand disposant d’un espace ouvert. 

Qu’en est-il du profil des acheteurs ? Avez-vous constaté une évolution ?

Nous avons peut-être un peu plus de Parisiens qui souhaitent s’éloigner de la capitale pour vivre à la campagne. Ils profitent ainsi de prix bien plus bas qu’à Paris et peuvent s’offrir des maisons avec jardin pour télétravailler. Mais à part ça, notre clientèle locale n’a absolument pas diminué et la demande d’acheteurs déjà présents sur le secteur reste forte.

« Beaumont-sur-Oise demeure une des villes les plus attractives du Val-d’Oise »

Cédric Morard, directeur associé de l’agence Arthur Winley

Certains secteurs sont-ils aujourd’hui plus recherchés du fait de la crise du Covid-19 ?

Sur ce point, nous n’avons constaté aucun changement significatif. Beaumont-sur-Oise reste le secteur de prédilection des acheteurs. Sa situation géographique, son accessibilité ou encore son offre de commerces et de services sont des atouts indéniables que les futurs propriétaires recherchent en priorité. Les petites villes des alentours intéressent évidemment certains acquéreurs. Cependant, elles demeurent en plein développement et ne concurrencent pas, pour le moment du moins, l’attractivité de la ville de Beaumont-sur-Oise.

Bon à savoir

Le prix immobilier à Beaumont-sur-Oise est de 2 821 €/m², en moyenne.

Quels conseils donneriez-vous à une personne ayant le projet d’acheter, de vendre ou d’investir à Beaumont-sur-Oise ?

Le premier conseil que je donnerais est de visiter plusieurs biens avant de se décider. C’est essentiel pour se faire une idée précise du marché de l’immobilier de Beaumont-sur-Oise, mais également pour bien déterminer ses critères d’achat. Ensuite, il y a tous les conseils classiques d’un agent immobilier : faire le point sur son budget et discuter avec sa banque concernant sa capacité d’emprunt. Cette étape ne doit pas être négligée par les futurs acquéreurs.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le marché immobilier de votre secteur ?

Évidemment, il est difficile d’avoir des perspectives sûres. Cela dit, la demande est toujours présente et les banques, même si elles ont légèrement renforcé leurs conditions de crédit, semblent continuer à prêter. Sur cette base, je pense sincèrement qu’une fois la crise que nous traversons actuellement terminée, nous devrions connaître une forte reprise des transactions. Nous sommes donc relativement confiants pour 2021. 

Cédric Morard © SeLoger
Cédric Morard
Directeur associé de l’agence Arthur Winley, 31-33-35 rue Basse de la Vallée 95260 Beaumont-sur-Oise