Béziers : «  Les biens immobiliers de caractère à vendre sont rares »

28 aoû 2020
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La plaine viticole du Biterrois offre des découvertes immobilières intéressantes aux acquéreurs en recherche d’un bien de caractère. Maison de maître au bord du canal du Midi, maison vigneronne avec son chai, appartement bourgeois dans le centre de Béziers... Ces demeures séduisent par leur authenticité. Régis Doucet, co-gérant de l’agence Doucet Immo de Béziers, détaille pour nous ce marché spécifique.

Image
Béziers : «  Les biens immobiliers de caractère à vendre sont rares »
Dans la plaine aux alentours de Béziers, les maisons de caractère s’intègrent dans un paysage viticole. © Jerome PARIS

Quels sont les attraits spécifiques de Béziers pour les acquéreurs ?

Les travaux de rénovation entrepris dans le centre de Béziers depuis quelques années lui ont rendu son cachet historique. Le développement et la mise en valeur du cœur de ville séduisent notamment les jeunes retraités. Les investisseurs misent sur l’attrait touristique de la région, plébiscitée pour son climat, la proximité de la mer et sa richesse culturelle. Le Biterrois offre ainsi une qualité de vie, une générosité de terroir et de patrimoine particulièrement attractives.

Pouvez-vous nous décrire les particularités des maisons de caractère dans votre région ?

Ce sont des bâtisses anciennes aux volumes imposants, dont les pièces spacieuses présentent de belles hauteurs sous plafond et de magnifiques cheminées. Elles comportent généralement de grandes pièces dédiées à des activités spécifiques, telles qu’une buanderie ou une vaste cuisine dotée d’un foyer. Les maisons de caractère se distinguent aussi par la qualité de leurs matériaux, qu’ils soient d’époque ou rénovés à l’identique. On apprécie ainsi les carrelages nobles en rez-de-chaussée des maisons de maître, les portes en bois massif, les combles aménagés avec des tomettes, les toits en ardoise. Dans les anciennes maisons vigneronnes, le rez-de-chaussée était traditionnellement occupé par les écuries. Ces demeures s’étagent sur plusieurs niveaux, avec très souvent des dépendances, chais et caves à vin.

Le prix immobilier à Béziers est de 1 600 €/m²

Quels sont les types de biens les plus prisés dans votre secteur et par qui ? 

À Béziers, les immeubles aux belles façades haussmanniennes, longtemps laissés à l’abandon, ont été réhabilités et restaurés. Ils sont aujourd’hui recherchés par de nouveaux arrivants conquis par l’animation et le dynamisme retrouvés en centre-ville. Les maisons de caractère autrefois occupées par les notables locaux, désormais rénovées, trouvent aussi des acquéreurs dans le quartier du centre. Dans les villages voisins, nous avons une clientèle disposant d’un budget à partir de 500 000 € pour des demeures de prestige, maisons de maître ou vigneronnes, parfaitement rénovées avec terrain, jardin ou piscine. En s’éloignant vers Saint-Chinian ou Coursan, des biens à rafraîchir, sans jardin ou moins bien exposés se vendent au-dessus de 200 000 €.

Selon vous, quels sont les critères qui font augmenter le prix d’une maison de caractère ?

Il n’y a pas de critères prédéfinis, ces maisons étant des biens atypiques et uniques. Un hall spacieux, avec un bel escalier architectural, peut ainsi être un critère influençant le prix. Dans l’idéal, la rénovation doit avoir été menée avec des matériaux de qualité dans le respect de l’authenticité du lieu. Une belle maison de caractère gagne aussi en valeur dans un village animé, pourvu de nombreux commerces et services de proximité.

Quelle est l’étendue géographique de votre secteur d’activité ?

Depuis Béziers, nous exerçons notre activité dans la plaine du Bas-Languedoc, de Pézenas à Narbonne dans l’Aude, en passant par Coursan. Dans l’Hérault, nous étendons notre secteur de travail dans le nord-ouest du département, de Saint-Chinian jusqu’à La Salvetat-sur-Agout, aux confins du Tarn.

Image portrait
Image
Régis Doucet, Co-gérant de l’agence Doucet Immo
Agence Doucet Immo, 106 boulevard de la Liberté, 34500 Béziers
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !