Résidence secondaire : Paris triple la taxe d'habitation des propriétaires

(non vérifié)
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le 30 janvier 2017, le Conseil de Paris a voté la majoration de 60 % de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires. Une mesure créée pour inciter les propriétaires à louer leur logement.

Image
Résidence secondaire : Paris triple la taxe d'habitation des propriétaires
A Paris, 107 000 logements sont des résidences secondaires. © Jean Paul Comparin
Sommaire

Résidence secondaire, Paris veut une surtaxe pour libérer des logements

Depuis son élection, Anne Hidalgo prend à cœur la lutte contre la crise du logement. Après la décision de transformer les bureaux vacants en logements, la maire de Paris s’attaque à la taxe d’habitation des résidences secondaires. Jugée insuffisante à 20 %, la taxe triple désormais de volume pour atteindre les 60 % et ainsi inciter les propriétaires à mettre leur bien en location à des Parisiens. En effet, de 1999 à 2014, le nombre de résidences secondaires à Paris est passé de 75 000 à 107 000 et les meublés touristiques du type Airbnb ont mobilisé 30 000 habitations. C'est à cause de ces tendances que la pénurie des logements s'est accentuée dans la capitale.

https://twitter.com/Anne_Hidalgo/status/826381073235968000

Et augmenter les recettes fiscales de Paris !

Adopter cette mesure serait doublement bénéfique : non seulement la surtaxe des résidences secondaires permettrait de remettre des logements sur le marché, elle serait aussi l’occasion de renflouer les caisses de la ville. Passer à 60 % la taxe d’habitation pour les résidences secondaires rapporterait environ 43 M€ à la ville de Paris. Une décision qui ne fait pas l'unanimité puisque l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) dénonce une surenchère fiscale : « Certains propriétaires doivent déjà verser au titre de la taxe foncière jusqu'à trois mois de loyer. »

Bon à savoir

Cette nouvelle mesure ne concerne pas les personnes qui disposent d’une résidence secondaire à Paris pour des besoins liés à une activité professionnelle. Plus d'informations sur le site de la ville de Paris.

Cet article vous a été utile ?
0
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Cannes ne connaît pas la crise : ses prix immobiliers sont en augmentation et la ville abrite la 2e rue la plus chère de France, le Boulevard de la Croisette. © bwzenith - Getty images
Villes
Le Festival de Cannes se déroulera du mardi 14 mai au samedi 25 mai 2024. L’occasion de revenir sur le marché et les prix immobiliers de cette ville qui se pare chaque année d’une atmosphère pleine de...
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...