« À Montpellier, tous les signaux indiquent une stagnation du marché immobilier »

21 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Si 2021 était une année exceptionnelle pour l’immobilier montpelliérain, Richard Thélène, dirigeant de Thélène Immobilier, semble penser qu’il n’en sera pas de même pour 2022.

Image
vieille-ville-montpellier-seloger
Montpellier, la 7e ville de France ensoleillée à l’année, attire une multitude de profils différents. © RossHelen – Shutterstock

À quoi les particuliers ayant un projet immobilier à Montpellier doivent-ils s’attendre en 2022 ?

En tant que professionnels qui observons le marché de près, nous constatons l’arrivée des premiers symptômes qui laissent présager d’un plafonnement des prix de l’immobilier dans le secteur montpelliérain. Lorsqu’une augmentation des prix des biens aussi importante survient, comme celle que nous connaissons actuellement, il n’y a plus de hiérarchie de qualité des biens. Depuis près d’un an et demi en effet, la hausse des prix sur les appartements du centre-ville avoisine les 15 %. Cette augmentation bouscule tout le marché. Aujourd’hui, tout le monde veut croire ou semble accepter que le m² vaut 5 000 €, quel que soit le bien, peu importe s’il nécessite des travaux ou non ! Nous avons atteint un point tel qu’il est urgent que la hiérarchie des prix se rétablisse.

La diminution du stock de biens disponibles à la vente est-elle clairement le problème qui participe à ce phénomène ?

Oui, c’est l’une des conséquences de la crise sanitaire, qui a précipité bon nombre de projets, sauf qu’aujourd’hui le marché s’emballe et nous ne sommes plus en mesure de répondre à une demande aussi soutenue. J’attirerais donc l’attention des particuliers sur l’importance de se montrer prudents avant d’acheter. Il faut prendre son temps et peut-être attendre que la situation se calme. Les années d’élections présidentielles ne sont jamais faciles non plus.

Le prix de vente à Montpellier est de 3 569 €/m2.

Le marché est donc amené à stagner ?

Oui. Le fait qu’il y ait moins de produits crée forcément une tension sur les prix, d’ailleurs la tension est déjà à son summum. Cette situation de pénurie va par conséquent entraîner par la suite une stagnation, voire une baisse. Ce n’est qu’une question de semaines, cela va arriver rapidement. La preuve, nous apercevons déjà les premiers effets d’un tassement du marché. L’un d’entre eux est lié aux banques, que nous sentons un peu plus vigilantes au sujet des financements qu’il y a quelques mois seulement. On note aussi une légère remontée des taux.

Auriez-vous un conseil à donner aux vendeurs et aux acheteurs ayant un projet immobilier à Montpellier ?

Je donnerai le même conseil aux vendeurs comme aux acheteurs. Il faut absolument se méfier des prix moyens qui circulent, qui ne se basent sur aucune logique de marché. La hiérarchie des valeurs et des prix doit se reconstituer urgemment !

Estimer gratuitement votre bien en 2 min
Image portrait
Image
richard-thelene
Richard Thélène
Thélène Immobilier, 6 rue du Faubourg Boutonnet, 34090 Montpellier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !