« À Nice, nous manquons d’appartements à vendre sur le marché »

Vincent Cuzon 23 juin 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dans la capitale azuréenne, le marché immobilier ralentit ces derniers mois. Les délais de vente restent toutefois très courts en raison, notamment, de la faiblesse de l’offre, constate Alban Leloup, Président de Massena Immobilier.

Image
Le Port est de plus en plus prisé par les acquéreurs. © bwzenith – Getty Images
À Nice, le quartier du Port est de plus en plus prisé par les acquéreurs. © bwzenith – Getty Images

Sur quel secteur intervient votre agence ?

Nous travaillons sur l’ensemble du marché niçois, plus particulièrement dans le centre, à savoir le Carré d’Or, Cimiez, Mont-Boron et Les Collines. Nous intervenons également sur les communes de la périphérie niçoise.

Comment se comporte votre marché ces derniers mois ?

Nous constatons un ralentissement du marché, avec une diminution du nombre de ventes, même si les prix de vente ne baissent pas. Cela est principalement dû à la hausse des taux de crédit et au contexte économique international. D’une manière générale, le nombre de biens à la vente est insuffisant pour répondre à la demande. Les délais de vente ont donc tendance à se raccourcir. Généralement, il faut compter 2 mois pour vendre un bien au bon prix.

En moyenne, le prix immobilier à Nice atteint 5 163 €/m².

Dans ce contexte, quelles sont les interrogations de vos clients ?

Les acquéreurs se posent la question de savoir si les prix de vente et les taux d'emprunt ne vont pas baisser. De leur côté, les vendeurs ne sont pas particulièrement inquiets mais certains préfèrent attendre avant de mettre leur bien sur le marché.

Quel est le ticket d’entrée pour acheter à Nice ?

Aujourd’hui, il faut compter en moyenne 200 000 € pour un 2 pièces et 400 000 € pour un 3 pièces. Du côté des maisons, il n’y a pas de produits à moins de 600 000 €.

Les acquéreurs négocient-ils plus qu’auparavant ?

Si les prix de vente restent élevés, il est vrai que peu de biens sont vendus au prix affiché. Les acquéreurs n’hésitent pas à tenter une négociation.

47 % des Niçois sont propriétaires. 

Les vendeurs ont-ils conscience que les prix n'augmentent plus ?

Pas toujours. C’est donc à nous de leur faire comprendre que le marché se stabilise.

Quels sont les secteurs les plus recherchés à Nice ?

Il s’agit de Mont-Boron, de Cimiez et du Carré d’Or. Le Port est également de plus en plus prisé car il offre un bon cadre de vie et qu'il est bien desservi par le tramway.

La performance énergétique est-elle un critère d'achat ?

Tout à fait, c’est un critère de plus en plus pris en compte, d’autant plus que ce sont des normes qui devront être obligatoirement respectées à terme.

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Image
Monsieur Alban Leloup
Alban Leloup
Alban Leloup, Président de Massena Immobilier, 12 avenue Felix Faure, 06000 Nice
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
ville de Colmar
Immobilier local
Depuis un an, les prix de l'immobilier sont en baisse dans toute la France. Et l'Alsace n'est pas épargnée par cette tendance. Dans un contexte d'explosion des taux d'intérêt du crédit immobilier, le...
Image
Immeuble moderne et écologique
Immobilier local
À Ermont, vendeurs comme acquéreurs campent sur leurs positions. Comme le souligne Stéphane Ricou, dirigeant de l’agence immobilière GUY HOQUET ERMONT, les premiers souhaitent vendre leur bien à un...
Image
Vue sur le port Cergy
Immobilier local
Le département du Val-d'Oise (95) offre de nombreux avantages à ses habitants. Vous envisagez de vous y installer et vous vous demandez où habiter ? On vous présente les meilleures villes du...