Publi-communiqué

Quelle pergola choisir pour votre terrasse ?

03 nov 2021
mis à jour le
10 nov 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Qu’elle soit autoportée ou adossée, la pergola abrite la terrasse du soleil, de la pluie et du vent. Principaux critères de choix : les matériaux de la structure et du toit, selon votre budget et le style que vous souhaitez.

Image
Quelle pergola choisir pour votre terrasse ?
Pour combiner les atouts d'une pergola, hiver comme été, le mieux est d'investir dans une pergola bioclimatique. © mathilde

Sommaire

Adossée, autoportée ou bioclimatique… quelles caractéristiques ?

Adossée au mur de la maison ou autoportée, la pergola permet de disposer de sa terrasse du printemps à l’automne. Installation pérenne, la pergola devient une pièce supplémentaire qui offre un espace mi-intérieur, mi-extérieur. Son rôle est de protéger du soleil, du vent et même de la pluie si la structure de son toit le permet. Il existe même des pergolas qui s’adaptent à la météo, toutefois le prix d'une pergola bioclimatique est plus élevé que celui d'une pergola classique. Toutes les pergolas disposent de poteaux verticaux soutenant une toiture et de côtés à claire-voie pouvant être clos par des toiles ou des stores escamotables.

Mais quelles sont les caractéristiques à privilégier pour bien choisir sa pergola ?

La pergola adossée

La pergola adossée s’appuie sur le mur de la maison et ne dispose donc que de deux poteaux verticaux vers l’extérieur. Le mur servant d’appui doit permettre un accrochage fiable des fixations pour garantir une résistance accrue en cas de vents violents.

Son avantage est de bien protéger l’intérieur de la maison du soleil l’été mais, paradoxalement, elle a tendance à assombrir les pièces au cours des saisons moins ensoleillées.

La pergola autoportée

Comme son nom l’indique, sa structure est totalement indépendante car autoportante. Ses quatre poteaux s’ancrent dans le sol et elle nécessite un sol parfaitement plat pour être installée de façon bien stable. Elle peut s’installer au-dessus de la terrasse mais aussi au beau milieu du jardin ou à côté d’une piscine tel un bâtiment indépendant. Elle est plus facile à démonter que la pergola adossée. 

La pergola bioclimatique

Sa particularité tient dans son toit composé de lames orientables et rétractables qui peuvent s’ouvrir, se fermer ou disparaître dans un caisson en fonction des conditions climatiques. Elle est ainsi autant adaptée à l'été qu'à l'hiver ! Son plus gros avantage est de laisser plus ou moins circuler l’air selon les besoins et la chaleur.

Quels matériaux pour ma pergola ?

En aluminium

L’aluminium est le matériau actuellement le plus plébiscité. La finesse et la légèreté de ses profilés permettent la création de pergolas de grandes dimensions. La palette de coloris est très large et permet de s’adapter à tous les styles d’une maison et à toutes les régions. A l’extérieur, l’aluminium ne présente aucun risque de dégradation et ne nécessite quasiment pas d’entretien. Forte chaleur, gel… il résiste aux chocs thermiques.

En bois

Le bois continue de séduire pour son aspect chaleureux mais il est plus lourd que l’aluminium et nécessite un ancrage solide. Si vous optez pour une pergola en pin, il faudra penser à appliquer un traitement tous les ans pour la préserver. En principe, les pergolas en bois tendres sont rendues imputrescibles par traitement autoclave en usine. Les essences exotiques (teck, ipé) coûtent nettement plus cher mais ne nécessitent aucun entretien et résistent aux intempéries.

L’acier

L’acier est un matériau qui s’harmonise bien avec les constructions contemporaines. Il est plutôt bien résistant aux intempéries quand il est enrobé d’époxy mais il est prudent d’appliquer régulièrement un traitement antirouille dans les régions humides ou en bord de mer. Il craint aussi les chocs et les rayures.

Le fer forgé

Le fer forgé joue le rôle d’outsider bien qu’il reste l’un des matériaux les plus élégants. Lourd, très onéreux pour les créations originales des ferronniers d’art, il craint la rouille et doit être repeint ou traité tous les ans pour ne pas dépérir. 

On peut ajouter des côtés à la pergola. Stores latéraux en toile ou à lamelles de PVC ou d’aluminium ou encore rideaux permettent de se protéger du vent et de transformer la pergola en espace fermé. 

Les toits sous toutes leurs formes

Le toit fixe

En polycarbonate ou en verre, il libère toute la vue et laisse passer un maximum de lumière. Il permet aussi de profiter de sa pergola toute l’année. Le verre est beaucoup plus complexe à mettre en œuvre sur une structure porteuse adaptée et nécessite un budget plus conséquent que le polycarbonate qui s’avère plus bruyant quand il pleut.

Si votre pergola bénéficie d’une orientation très ensoleillée, prévoyez la pose de stores intérieurs pour faire baisser la température et vous protéger du soleil aux heures les plus chaudes.

Le toit en toile

La toile peut être enroulable ou rétractable et permet de profiter d’une pergola à ciel ouvert quand le temps le permet. À l’image d’un store, ces toiles sont conçues pour résister aux faibles pluies et au soleil mais beaucoup moins au vent.

Si votre pergola fait plus de 20 m² il vous faudra un permis de construire pour pouvoir la créer.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !