Publi-communiqué

Comment bien protéger vos équipements extérieurs ?

Anissa Duport-Levanti 19 juin 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

L’été approche et avec lui l’envie de profiter à nouveau de l’extérieur ! Mais un sinistre peut venir gâcher la fête... Alors voici les mesures à prendre et les erreurs à éviter pour assurer efficacement vos équipements extérieurs et profiter de la saison estivale en toute tranquillité.

Image
abris jardin © satori13
Sommaire

Bien assurer votre abri de jardin

La première étape pour assurer correctement votre abri de jardin consiste à prendre en compte l’ensemble des critères qui font varier le périmètre de sa garantie. Si chaque assureur possède son propre cahier des charges, ces critères restent plus ou moins constants :

  • La valeur de l’abri.
  • Son matériau de construction.
  • La nature de son utilisation.
  • Son emplacement.
  • La conformité aux réglementations locales suivant la surface envisagée.

Au moment de souscrire votre contrat d’assurance, n’hésitez pas à fournir le plus d’informations possibles à votre assureur pour bénéficier d’un contrat sur-mesure, adapté à vos équipements.

À noter : l’abri de jardin en tant que tel n’existe pas dans le Code des assurances. Ce dernier est généralement considéré comme une « dépendance », au même titre qu’un garage. L’assurance liée aux aménagements extérieurs figure alors généralement dans les options « Jardin » ou « Cadre de vie », comme chez la Maaf par exemple.

Les erreurs à éviter en cas de sinistre

Si votre abri de jardin est considéré comme une dépendance, il est possible que certaines garanties soient déjà prises en compte dans votre contrat d’assurance habitation de base. Toutefois, veillez à bien vérifier les exclusions de garantie, notamment en ce qui concerne le vol et les infractions. Pour être couvert, les assureurs exigeront que votre abri soit érigé sur une dalle béton et qu’il soit équipé d’une alarme de sécurité. D’autres limitations de garantie peuvent être imposées aux aménagements de jardin c’est le cas notamment du mobilier situé à l’extérieur de votre abri (chaises longues, table, matériel, etc.)

Ne soyez pas non plus tentés de ne pas déclarer votre abri de jardin : vous encourrez non seulement des sanctions (amendes, démolition) mais en plus, en cas de sinistre, votre assurance sera en droit de ne pas couvrir les frais de réparation ou de remplacement.

Enfin, ne faites pas l’impasse sur l’entretien régulier de votre abri de jardin (en particulier pour les abris de jardin bois), indispensable pour être bien couvert en cas de sinistre. 

Comment bien entretenir son abri de jardin ?

En effet, l’image de l’assurance habitation, il existe des exclusions de garantie pour votre abri de jardin si celui-ci subit une détérioration liée à un défaut d’entretien. Soyez donc vigilant au nettoyage et réparations dont il doit faire l’objet au fil du temps : peinture anti-rouille, protection contre les remontées d’humidité, traitement anti UV,  étanchéité de la toiture…

La nature de l’entretien dépendra surtout du type de matériau : un abri de jardin en bois devra être régulièrement traité et protégé contre l’humidité, les insectes et les intempéries. Les abris métalliques ou en PVC peuvent quant à eux se contenter d’un nettoyage à l’eau occasionnel. 

En appliquant ces règles simples et en adoptant les bons réflexes d’entretien, vous êtes sûrs d’assurer correctement votre abri de jardin et de bénéficier d’un remboursement optimal de vos biens en cas de sinistre. 

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
potager
Aménagement extérieur
Le printemps est là, la nature s’éveille, les premiers bourgeons éclosent, la lumière du jour s’étire en longueur... Pour ceux qui profitent d’un jardin, l’occasion est donnée de reprendre contact...
Image
Jardin sans allergies
Aménagement extérieur
Yeux rouges, nez qui gratte, reniflement intempestif : les allergies saisonnières reviennent avec toujours plus de véhémence chaque année. Mais que faire quand les responsables viennent de notre...
Image
monsieur avec des plantes dans les mains dans un jardin
Aménagement extérieur
Le mois de janvier est le mois le plus froid de l’année. Un période propice au cocooning à base de boissons chaudes, plaids douillets et séries en tout genre. Pour la terre, c’est à peu près pareil...