Pour payer votre logement moins cher, achetez-le en février

Pour payer votre logement moins cher, achetez-le en février
partage(s)

Quel est le meilleur moment de l’année pour faire l’acquisition de son logement ? En immobilier, existe-t-il des saisons plus propices que d’autres aux bonnes affaires ? Le baromètre LPI-SeLoger vous répond.

Février : les prix immobiliers sont au plus bas

En plus d’être le mois le plus court de l’année, février est aussi celui durant lequel les prix de l’immobilier sont les plus bas. Ce qui fait le malheur des uns faisant le bonheur des autres, cette baisse saisonnière des prix chagrinera les vendeurs mais réjouira les acheteurs. Pour autant, chaque médaille a son revers… En clair, si en février, le prix des logements fait traditionnellement du rase-mottes, d’un autre côté, on ne peut pas dire que les acheteurs croulent sous les offres… Et pour cause, en février, moitié moins de logements sont proposés à la vente que le reste de l’année. Bref, alors que l’on a coutume d’entendre dire que « ce qui est rare est cher », en février, c’est à l’inverse que l’on assiste : les biens immobiliers ne sont pas chers mais ils sont rares…


Profil saisonnier des prix dans l'ancien. © LPI-SeLoger

Juin : plus de logements à vendre mais les prix sont au plus haut !

Avec les beaux jours, les prix de l’immobilier prennent traditionnellement de l’altitude. En revanche, il s’agit d’une période de l’année au cours de laquelle de très nombreux biens sont proposés à la vente. Le choix étant loin d'être limité, la compétition entre acheteurs potentiels y est donc moins rude qu’en hiver. Mais les prix pratiqués sont inversement proportionnels au volume de biens proposés à la vente. Encore une fois, la réalité du marché contredit le célèbre dicton selon lequel « ce qui est rare est cher ». Et pour cause, en juin, bien qu’ils ne soient pas rares, les logements sont chers. Un acheteur potentiel averti en vaut deux…

Entre février et juin, l’amplitude saisonnière des prix est de l’ordre de 2 % ». 

Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

Octobre : le meilleur moment pour acheter votre habitation

De l’avis de la plupart des spécialistes de l’immobilier et notamment de celui de Michel Mouillart, un acquéreur potentiel aura tout intérêt à à faire l’acquisition de son logement en octobre. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette période présente deux avantages :

  1. en octobre, les prix des logements ne sont pas trop élevés (comme c’est le cas en juin),
  2. et l’offre en termes de biens à l’achat est correcte (ni trop vaste, ni trop limitée).

En clair, devenir propriétaire en octobre permet de ne pas exploser son budget (et accessoirement d'éviter de se fâcher avec son banquier !) mais aussi de bénéficier d'un éventail de choix raisonnable.

Les points clés à retenir

  • En février, les prix sont bas mais l’offre est réduite.
  • En juin, les prix sont hauts mais l’offre est importante.
  • En octobre, les prix sont moyens et l’offre est raisonnable.

Le baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger Janvier 2016


La rédaction vous conseille :