L'immobilier de prestige va très bien : + 41 % de ventes au 2 semestre 2017 !

L'immobilier de prestige va très bien : + 41 % de ventes au 2 semestre 2017 !

Pour le marché de l’immobilier de prestige français, la rentrée 2017 s’est déroulée sous les meilleurs auspices. Une embellie exceptionnelle qui profite à l’ensemble du territoire hexagonal. 

La rentrée la plus active depuis 5 ans pour l'immobilier de prestige

Le réseau d’immobilier de luxe, Sotheby’s International Realty France-Monaco, dresse un état des lieux optimiste pour le marché de l’immobilier de prestige français à la rentrée 2017. Pour Alexander Kraft, PDG du réseau, « nous vivons actuellement la rentrée la plus active depuis 5 ans », alors qu’habituellement, « le 3e trimestre est toujours assez calme en raison de la période estivale. » Ainsi, au cours du 1er semestre 2017, le réseau a réalisé 265 ventes haut de gamme, pour un volume de ventes de plus de 276 M€. Un résultat en hausse de 41 %, par rapport à la même période, un an plus tôt. « Bien qu’en début d’année, l’activité était plus prononcée à Paris qu’en province, nous voyons également depuis le 2e trimestre 2017 une accélération des transactions sur les autres marchés de prestige français en dehors de la capitale », précise Alexander Kraft. Selon cette enquête relayée par Next Finance, la Bretagne, la Loire-Atlantique, la Charente-Maritime et les Pyrénées-Orientales sont les marchés qui se sont montrés les plus dynamiques ces derniers mois.

Le grand retour des investisseurs étrangers sur les biens de luxe

Selon cette étude, la reprise du marché de l’immobilier de prestige a commencé fin 2016 avec les biens « entrée de gamme », dont les prix ne dépassent 1,5 M€. Un marché particulièrement « boosté » par les acheteurs français, profitant de la baisse des prix, d’un large éventail de biens sur les marchés et de taux d’intérêt historiquement bas. Mais, selon Alexander Kraft, « depuis ce printemps nous voyons aussi le segment très haut de gamme se réveiller, pour de belles propriétés d’exception entre 5 M€ et 100 M€. » Depuis l’élection présidentielle, nous pouvons aussi remarquer un retour des acheteurs étrangers, « particulièrement des acheteurs américains et chinois […] qui semblent retrouver confiance dans le marché de l’immobilier de prestige français ». « Ils profitent d’une belle combinaison de facteurs pour investir avec notamment un plus grand choix de propriétés, des prix encore très intéressants par rapport à d’autres marchés internationaux et un taux de change dollar/euro avantageux », conclut Alexander Kraft.

La Bretagne reste un classique pour les Parisiens qui veulent se ressourcer au calme ».

Alexander Kraft, PDG de Sotheby’s International Realty France-Monaco.