Immobilier de luxe : le sud de la France a toujours la cote !

Immobilier de luxe : le sud de la France a toujours la cote !
partage(s)

En cette période estivale, le marché de l'immobilier de prestige se porte à merveille dans l'ensemble de l'Hexagone. Cependant, c'est bien le sud-est du pays qui tire son épingle du jeu, avec des transactions atteignant les 150 M€.

L'été le plus actif depuis 5 ans pour l'immobilier de luxe ! 

Le réseau d’agences immobilières de prestige, Sotheby’s International Realty France-Monaco, profite de l’été pour dresser un état des lieux du marché dans le sud-est de la France. Cette étude indique qu’après une fin d’année 2016 très positive, le marché se porte toujours à merveille en 2017. Selon Alexander Kraft, Président du groupe, « nous vivons actuellement l’été le plus actif depuis au moins 5 ans. » Un marché tiré vers le haut par les acheteurs chinois et américains, qui profitent « d’une belle combinaison de facteurs pour investir avec notamment un plus grand choix de propriétés, des prix encore très intéressants par rapport à d’autres marchés internationaux et un taux de change dollar/euro avantageux. » Par ailleurs, après avoir repoussé leurs projets d’achat pendant 5 ans en raison d’incertitudes politiques, fiscales et économiques, les Français fortunés font aussi leur retour sur le marché, en se plaçant sur des biens à plus de 5 M€.

Immobilier de prestige : le retour des clients français

En mai, sur le marché de l'immobilier haut de gamme, plus de 3 clients sur 4 étaient français.

La Côte d'Azur championne des biens vendus entre 50 M€ et 150 M€

Même si le marché très haut de gamme, entre 50 M€ et 150 M€, est de nouveau dynamique sur la Côte d'Azur (3 transactions en cours chez Sotheby’s), la plupart de l'activité concerne les biens vendus entre 1,5 et 6 M€, ainsi que les biens « entrée de gamme », jusqu'à 1,5 M€, qui sont plébiscités par les acquéreurs français. Mais la Côte d’Azur n’est pas la seule région française à attirer les acheteurs fortunés. En effet, on peut noter une activité continue dans presque tous les marchés de l'Hexagone, y compris Paris où nous attendons une année 2017 record. Mais la Provence et la Corse sont également plébiscitées par les acheteurs français et européens. D’après Alexander Kraft, « il y a de belles opportunités à saisir, surtout dans le Lubéron, avec des prix très intéressants. » Cependant, le Président du réseau immobilier précise que « depuis le Brexit et les élections anglaises on n’y croise que peu d’Anglais. »