Immobilier : les clés pour bien acheter votre premier logement !

Budget, visites, compromis de vente... comment se déroule un achat immobilier. © goodluz
partage(s)

Ca y est, c'est décidé, vous voulez acheter votre premier logement. Entre la recherche, les aides ou encore le passage obligé devant le notaire, retrouvez les grandes étapes pour acquérir un bien immobilier en toute sérénité. 

Déterminez votre budget avec précision

Si vous souhaitez acquérir un logement, la première étape consiste à bien calculer votre budget. Apport personnel, montant de vos charges mensuelles actuelles, surplus de charges pouvant être supporté, projets à moyen terme… aucun détail ne doit être négligé pour que votre rêve d’achat ne se transforme pas en cauchemar. 

Combien pouvez-vous emprunter ?

Pour vous faire une idée précise de votre capacité d'emprunt, c'est par ici

N'oubliez pas d'inclure les frais de notaire, la taxe foncière...

En plus du prix d'achat du logement, vous devrez faire face à d’autres frais : remboursement du crédit immobilier, frais de jouissance du logement (charges de copropriété, travaux éventuels, taxe foncière et taxe d'habitation, etc.) et également frais de notaire et d’agence. Les droits de mutation, plus communément appelés frais de notaires, incluent les droits fiscaux que le notaire collecte et reverse au Trésor Public. Ils sont soumis à un tarif obligatoire qui est le même, quel que soit le lieu d'établissement du notaire. Les frais d’agence, eux, sont généralement à la charge de l’acquéreur et représentent entre 3 et 7 % du prix de vente. 

Bon à savoir

Comptez environ entre 6 et 7 % de frais de notaire.

Vérifiez si vous avez le droit à des aides pour acheter votre logement 

  • Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro ou plus communément appelé « PTZ » propose, sous certaines conditions, et seulement à ceux qui veulent devenir propriétaires pour la première fois, d’avoir recours à un prêt sans intérêt plafonné à 89 700 €.

  • Le prêt d’accession sociale

Pour les ménages plus modestes, il existe le prêt d’accession sociale (PAS), qui est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l'État, pour financer la construction ou l'achat d'un logement.

  • Les prêts accordés par les employeurs

Si votre entreprise compte plus de 20 salariés, renseignez-vous auprès de votre direction, vous avez peut-être le droit de contracter un crédit immobilier compris entre 8 000 et 15 000 € à des taux très avantageux.

Achetez un bien immobilier oui, mais à quel prix ? 

Pour vérifier que votre enveloppe budgétaire correspond à votre besoin, visitez plusieurs biens immobiliers dans la zone géographique ciblée. Cela vous permettra de connaître les prix pratiqués et de revoir à la hausse ou à la baisse vos exigences. Si un logement vous plaît, n’hésitez pas à revenir plusieurs fois, à différents moments de la journée, afin de constater la luminosité intérieure et les nuisances éventuelles.

Bon à savoir

Pour vous faire une idée des prix où vous souhaitez acheter, rendez-vous sur Lacoteimmo.

Signez un compromis de vente ou de la promesse de vente

Une fois le logement de vos rêves déniché, viendra le moment de signer l’avant-contrat, appelé « compromis de vente » ou « promesse de vente ». La signature de ce document permettra de réserver de manière officielle votre futur appartement ou maison… à condition que votre financement vous soit accordé (« clause suspensive »). La signature pourra s’effectuer chez un notaire ou à l’agence immobilière et il vous sera demandé de verser un dépôt de garantie. Après la signature du compromis de vente, vous disposerez d’un délai légal de rétractation de 10 jours durant lequel vous pourrez, sans justification, vous désengager sans perte d’argent. Passé ce délai, vous aurez 45 jours pour obtenir un accord de financement de la banque. 

Quel est le montant pour le dépôt de garantie ?

Le dépôt de garantie représente généralement 5 à 10 % de la valeur d’achat du bien.

Bienvenue dans votre nouvelle vie de propriétaire !

Après avoir obtenu l'accord de financement, vous pourrez déterminer la date de signature de l’acte de vente, avec le vendeur du bien, le notaire, et, potentiellement, votre agent immobilier. Avant de devenir propriétaire du bien et de récupérer les clés, vous devrez signer et parapher l’acte de vente. De plus, si la vente a lieu au cours de l'année, le vendeur peut vous demander de partager avec lui le montant des charges (taxe foncière...) au prorata du temps passé.

Bon à savoir

Une fois dans les lieux, pensez aux formalités administratives telles que vos changements d’adresse ou encore votre inscription sur les listes électorales.