Prêts immobiliers : la remontée des taux n'est pas à l'ordre du jour

Prêts immobiliers : la remontée des taux n'est pas à l'ordre du jour
partage(s)

Depuis le début de l'année, les taux d'intérêt sont historiquement bas. Du jamais vu dans le domaine des crédits immobiliers. Et vous pouvez être rassurés, la remontée des taux n'est pas encore d'actualité.

Selon les dernières études de l’Observatoire du financement CSA/Crédit Logement, la plupart des crédits sont en ce moment accordés à moins de 3,5 %. Le taux moyen de crédit en France passe sous la barre des 3 %, à 2,97 % exactement.

Pour bénéficier de taux avantageux, vous devez remplir certains critères :

  • posséder au moins 20 % d’apport personnel
  • jouir d'une situation professionnelle stable, un CDI est le plus souvent demandé
  • avoir des comptes sans découvert

Conseils d'expert

Ari Bitton, directeur général de la société AB courtage, a confié que les taux d'intérêt pouvaient être encore plus bas si les conditions de l'emprunteur étaient optimales: “les acquéreurs disposant des meilleurs dossiers peuvent emprunter à 2,50 % sur quinze ans ou à 2,70 % sur vingt ans”.

Une éventuelle hausse des taux ?

Si les indices financiers conservent leurs niveaux actuels, les professionnels prévoient que le taux d’aujourd’hui devrait se maintenir sur les prochains mois ou du moins pour l’été. Les principaux courtiers prévoient de leur côté une stagnation des taux voire une nouvelle baisse d’ici peu de temps.

Les avis des professionnels divergent cependant puisqu'évidemment, la fluctuation dépend aussi de la situation économique globale. Or à long terme, la hausse des taux pourrait être au rendez-vous afin d’attirer de nouveaux investisseurs dans les pays européens. 

Les points clés à retenir

  • c’est le moment d'emprunter, avec un taux particulièrement bas autour de 3 %
  • si votre dossier est bien ficelé, vous bénéficierez de taux encore plus avantageux
  • les taux pourraient repartir à la hausse à moyen terme