Chauffage : comment choisir son poêle à bois ?

Chauffage : comment choisir son poêle à bois ?
partage(s)

Solution la plus naturelle et la plus économique sur la durée, le chauffage au bois permet désormais de chauffer efficacement son logement. Mais faut-il opter pour un poêle à bûches ou un poêle à granulés ? La rédaction vous éclaire.

Lorsque l’on souhaite se chauffer au bois, il peut être très difficile de choisir entre un poêle à bûches et un poêle à granulés (aussi appelé « poêle à pellets »). Selon votre choix, sachez que les poêles à bois fournissent généralement une chaleur plus performante que la cheminée traditionnelle. Mais comment choisir la solution la plus adaptée à vos besoins et désirs. Découvrez nos conseils.

Le poêle à bûches, pour les amoureux de la cheminée traditionnelle

Depuis quelques années, les poêles à bûches ont le vent en poupe. Même si la cheminée traditionnelle reste très appréciée, il faut savoir que les chaudières à bois nouvelle génération, parfaitement adaptées au design des logements modernes, permettent d’optimiser l'efficacité de chaque bûche. Si vous êtes nostalgique de la cheminée ancienne, ces chaudières sont faites pour vous ! Elles offrent le charme de la manipulation du bois tout en permettant d’admirer le « spectacle » donné par la combustion du bois.

Poêle-Bois-Buches
Les poêles à bûches se fondent parfaitement dans le décor des logements modernes. © Johanna Mülhbauer

Les poêles à granulés : des combustibles au prix attractif

Assez coûteuses à l'achat, les chaudières à granulés (ou « à pellets ») peuvent néanmoins être rapidement rentabilisées grâce au prix accessible des consommables. Avec leurs réserves à granulés, ces chaudières dernier cri peuvent, selon la taille du logement et la qualité de son isolation, fournir une autonomie de 3 jours. Certains modèles de poêles à granulés sont même totalement autonomes. Ils fonctionnent sans avoir besoin d'une impulsion électrique. Aujourd'hui, les fabricants proposent de nombreux produits parfaitement adaptés aux petites surfaces (chaudières suspendues, mini poêles à bois, etc.). Se chauffer au bois, que ce soit par le biais d'une chaudière à bûches ou à granulés, n’est donc plus réservé aux grandes habitations.

Poêle-Bois-Granulés
Les chaudières à granulés peuvent offrir jusqu'à 3 jours d'autonomie. © maho

Opter pour le bois, c'est bénéficier d’un crédit d’impôt

Faire installer sa chaudière à bois par un professionnel certifié peut permettre de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 %.