Avis de hausse sur le prix de l’immobilier à Saint-Étienne : + 11,3 % en 3 mois

À Saint-Étienne, c’est peu dire que la hausse du prix de l’immobilier ancien passe la cinquième ! Sur les trois derniers mois, le baromètre LPI-SeLoger nous indique que les prix des logements stéphanois sont 11,3 % plus élevés qu’il y a trois mois !

Le marché immobilier à Saint-Étienne sort de sa léthargie

S’il a été aux abonnés absents durant de longs mois, force est de constater que le marché immobilier stéphanois s’est bel et bien réveillé ! La preuve en est que sur les trois derniers mois, les données recueillies par le baromètre LPI)-SeLoger indiquent que les prix des appartements anciens dans celle qui fut longtemps surnommée la ville de « l’arme, du cycle et du ruban » progressent de 11,3 % sur 3 mois et de 2,2 % sur 1 an. « La hausse s’est accélérée à Saint-Étienne, qui confirme, depuis quelques mois, la sortie du marché d’une assez longue période de léthargie » souligne Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. Il est impossible d’expliquer le regain d’attractivité dont bénéficie Saint-Étienne sans évoquer l’abordabilité du prix de son immobilier (1 377 € du m²), la qualité de vie que la préfecture de la Loire offre à ses habitants (la proximité du parc régional du Pilat n’y étant pas étrangère), la solidité de son tissu économique (inscrite dans l’ADN de la ville, l’industrie manufacturière y est largement représentée) et le bouillonnement culturel qui y règne (depuis 2010, Saint-Étienne fait partie du réseau des villes créatives UNESCO). C’est sûr, Lyon ferait bien de se méfier. Car à ce train-là, Saint-Étienne pourrait bientôt faire de l’ombre à sa voisine…

prix logement saint etienne

Les quartiers Fauriel et Crêt-de-Roc ont toujours la préférence des acheteurs

Immobilièrement parlant, s’il est une valeur sûre à Saint-Étienne, c’est bien le quartier du cours Fauriel. À forte teneur en immeubles cossus et en villas Belle Époque, ce secteur de la ville se distingue également par le prix - élevé - de son immobilier qui dépasse - de la tête et des épaules - celui des autres quartiers stéphanois. Tout aussi bourgeois que Fauriel, Villeboeuf et Vivaraize sont également très appréciés. Autre quartier de la « Capitale du Design » à attiser la convoitise des acquéreurs, le quartier - en pleine « boboïsation » - de Crêt-de-Roc, situé sur les hauteurs et qui offre une vue imprenable sur la ville. Quant au centre historique, il est particulièrement prisé des étudiants et des investisseurs locatifs.

Bon à savoir

  • À Saint-Étienne, un appartement dans l’ancien coûte 1 377 € du m².
  • Sur l'année, les prix immobiliers ont augmenté de 2,2 % sur 1 an.

Le top 5 des villes voisines de Saint-Étienne (de la plus chère à la plus abordable)

Ville Prix au m²
Villars 2 041 €
Saint-Genest-Lerpt 1 756 €
Rohe-la-Molière 1 721 €
Chambon-Feugerolles 1 693 €
Ricamarie 1 279 €