Nantes attire de plus en plus et voit ses prix immobiliers s'envoler !

Nantes attire de plus en plus et voit ses prix immobiliers s'envoler !

Récemment classée 1re au classement des villes où il fait bon travailler, Nantes connait une forte augmentation des prix de son immobilier ancien. Quels sont les quartiers les plus prisés ? Combien ça coûte d’acheter un logement à Nantes ?

En douze mois, le prix immobilier nantais gagne près de 6 %

Les chiffres que compile le baromètre LPI-SeLoger nous indiquent que sur les douze derniers mois, les prix des logements nantais dans l’ancien progressent fortement. Jugez plutôt, ce sont quasiment 6 % (on ne va pas chipoter pour 0,1 %) de hausse annuelle que les prix immobiliers dans la Cité des Ducs de Bretagne enregistrent. Et bien qu’elle soit plus modérée, sur le trimestre, la tendance est, elle aussi, haussière (+ 2 %).

  • À quoi cette flambée des prix est-elle due ?

Outre l’incontournable effet « LGV » (Nantes est désormais à moins de deux heures de train de Paris), la capitale ligurienne ne manque pas d’atouts :

  • Sa localisation, tout d’abord, à la jonction entre l’Anjou, la Bretagne et la Vendée. 
  • Le cadre de vie qu’elle propose n’est pas non plus étranger à la forte attractivité qu’exerce Nantes. Avec un ratio de 37 m² d’espaces verts par habitant, la ville et ses nombreux parcs font la part belle aux amateurs de nature.

Bon à savoir

  • À Nantes, un bien dans l’ancien se monnaye 3 394 € du m².
  • En France, le m² coûte 3 579 € en moyenne.

Nantes attire de plus en plus d'investisseurs en locatif

Avec 10 % d’étudiants, celle que l’on surnomme la Venise de l’Ouest fait les yeux doux aux investisseurs en locatif. Économiquement parlant, le dynamisme dont fait preuve la ville est régulièrement cité en exemple. Les Pays de la Loire en général, et Nantes en particulier, peuvent ainsi s’enorgueillir de posséder le plus faible taux de chômage de France (8,1 % de demandeurs d’emploi au 3e trimestre 2017). Rappelons que Nantes revendique - à raison - le titre de « capitale française du web ». Pionnière dans le domaine du numérique, la ville met, en effet, tout en oeuvre pour attirer les entreprises oeuvrant dans le numérique.

Le saviez-vous ? 

Le prix moyen d'un logement nantais est de 200 226 €.

3 376 € du m² dans l’hyper-centre de Nantes

Très prisé des étudiants et des jeunes couples, le centre-ville nantais est une valeur sûre. En conséquence, les prix immobiliers y sont plus élevés que dans le reste de la ville. Rue de Verdun ou encore rue de la Fontaine, acheter un appartement vous reviendra aux environs de 3 376 € du m². Le quartier Hauts-Pavés-Saint-Félix, quant à lui, a la cote auprès des familles qui apprécient la proximité des commerces et des écoles. Proche de l’hyper-centre, ce quartier affiche des prix au m² avoisinant les 3 722 €. Proposant des prix immobiliers plus abordables (2 678 € du m²), le quartier Chantenay-Sainte-Anne, situé au sud-ouest de la ville, séduit par l’esprit « village » qui y règne. Enfin, « LGV » oblige, les alentours de la gare devraient voir leurs prix - actuellement situés aux alentours de 3 014 € - augmenter.

Le prix des logements à Nantes quartier par quartier

Quartier

Prix moyen au m²

Bottière / Chénaie 2 691 €
Breil / Contrie 3 255 €
Centre Ville 3 776 €
Chantenay / Sainte-Anne 2 678 €
Doulon / Vieux-Doulon 2 821 €
Île de Nantes 3 097€
Nantes Erdre 2 811 €
Saint Pasquier / Saint Félix 3 722 €
Tortière / Donatien 3 325 €

Combien vaut votre logement à Nantes

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés