1 colocataire sur 10 a plus de 40 ans !

1 colocataire sur 10 a plus de 40 ans !

Chaque année, le phénomène de la colocation prend de l’ampleur et séduit un public de plus en plus large, des étudiants aux séniors, en passant par les actifs. Ainsi, en 2017, près d’un colocataire sur dix est quadragénaire  !

Les plus de 40 ans représentent 7 % des colocataires

Autrefois réservée aux étudiants, la colocation est devenue un véritable phénomène de société, qui séduit des profils de plus en plus diversifiés. De ce fait, d’après Appartager, plate-forme de colocation en ligne, 7,3 % des colocataires actuels ont plus de 40 ans. « Cet élargissement de la tranche d’âge des colocataires est le reflet de plusieurs faits sociétaux parmi lesquels l’augmentation du nombre des divorces et celle des loyers », précise la plate-forme. Dans le détail, 58 % des colocataires de plus de 40 ans sont divorcés. « Beaucoup doivent quitter le domicile conjugal et, dans l’incapacité de payer un logement individuel, se tournent volontiers vers la colocation », précise Cédric Brochier, porte-parole de la plate-forme. Mais, si la part du nombre des quadragénaires en colocation a augmenté, c’est également lié au phénomène du vieillissement des célibataires, lui-même lié à l’allongement de la durée des études.

Bon à savoir

58 % des colocataires de plus de 40 ans sont divorcés.

La colocation offre des avantages financiers mais pas que...

Parmi les principales raisons qui poussent les quadragénaires à opter pour la vie en colocation, on trouve le fait de « faire des rencontres » (41 % des personnes interrogées), tandis qu’ils sont 39 % à mettre le montant du loyer comme premier critère de choix. La colocation n’est donc plus choisie uniquement pour des raisons financières. Cette enquête révèle également que pour 20 % des quadragénaires, l’autre grand avantage de ce mode vie est l’attrait des espaces plus grands. « La mutualisation des charges dans la colocation permet en effet de prétendre à des logements plus spacieux mais également plus centraux », précise Appartager. En effet, la colocation a beaucoup de succès dans les zones les plus tendues, notamment dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou Toulouse. Enfin, cette étude nous apprend que la colocation intergénérationnelle n’effraye plus, puisque 9 quadragénaires sur 10 sont prêts à vivre avec un ou des colocataires plus jeunes, un tiers avec une personne plus âgée et un cinquième avec un couple.

Aujourd’hui, les quadras sont de plus en plus nombreux à vouloir partager leur quotidien avec d’autres personnes. Que ce soit pour faire des rencontres ou profiter d’espaces plus grands, désormais ils souhaitent de plus en plus vivre avec des gens avec qui ils partagent des intérêts ou des valeurs communes ».

Cécric Brochier, porte-parole d’Appartager.

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés