Écologie : 1 Français sur 2 est prêt à faire des efforts dans son logement

La plupart des Français sont prêts à faire des efforts dans leur logement pour réduire leur impact environnemental. Cependant, le scepticisme prédomine puisque 36 % estiment que leur action n’aura aucun impact.

Logement : 1 Français sur 2 concerné par l'impact environnemental

D’après une étude ING International Survey, réalisée en partenariat avec l’Ipsos, 1 Français sur 2 se sent concerné par l’impact environnemental. Néanmoins, le scepticisme et l’attentisme prédominent toujours. Alors que 78 % des Européens et 75 % des Français affirment qu’ensemble il est possible de réduire l’impact sur l’environnement, « seul » 1 Français sur 2 (51 %) estime qu’il pourrait faire plus dans son logement (contre 55 % des européens). De plus, près d’un Français sur trois (36 %) pense que les efforts qu’il pourrait entreprendre auraient un impact insignifiant. Par ailleurs, seulement 64 % des Français disent essayer de conserver un impact environnemental faible de leur logement, contre 70 % des Européens et 80 % des Italiens. Nous constatons également que les Français et les Européens pointent davantage du doigt « les autres » qu’eux-mêmes : 1 sur 3 pense que son voisin ne se sent pas concerné par la question environnementale.

Graphique Travaux Rénovation Energétique
55 % des Français manquent de moyens financiers pour rénover leur logement. © ING International Survey

Les Français attendent plus de subventions pour la rénovation énergétique

En ce qui concerne la rénovation énergétique de leur logement, 55 % des Français expliquent en priorité leur inaction par le manque de moyens financiers et 27 % par le manque d’informations. D’autre part, 75 % des Français (82 % des Européens) attendent des subventions pour agir et 80 % des Européens attendent même que l’État prenne en charge au moins 50 % du coût d’installation des panneaux solaires. En revanche, les Français sont ceux qui attendent le moins d’aides de l’Etat : seuls 69 % attendent que l’exécutif intervienne dans le financement des panneaux solaires. En outre, lors du projet d’acquisition d’un bien immobilier, seul 1 Français sur 2 est attentif à l’impact environnemental de son futur logement, tandis que 42 % étudient toutes les caractéristiques énergétiques du bien. Enfin, 54 % regardent l’année de construction de leur logement, 39 % s’intéressent au prix moyen des factures énergétiques (49 % des Européens) et 40 % évaluent le prix moyen des factures d’eau.

Critères Achat Logement
42 % des Français sont attentifs aux caractétistiques énergétiques de leur futur logement. © ING International Survey

Les Français sont prêts à réduire leur impact sur l’environnement à condition que l’effort soit collectif, que l’état y participe et que ses voisins agissent »

Olivier Luquet, Directeur Général de ING Direct en France.