Mythe vs réalité : en vrai, c’est quoi, une résidence secondaire en 2021 ?

Xavier Beaunieux
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Certains clichés ont la peau dure. À l’image de la résidence secondaire que l’on associe trop souvent à la maison de campagne ou encore à la villa en bord de mer alors que la réalité est tout autre. 44 % des résidences secondaires sont des appartements et 23 % se situent dans une grande ville ! Pour tordre le cou aux idées reçues, nous sommes partis à la recherche du « vrai » visage de la résidence secondaire. 

Image
Mythe vs réalité : en vrai, c’est quoi, une résidence secondaire en 2021 ?
Maisons à la campagne, villas avec piscine… En termes de résidences secondaires, ce ne sont pas les idées reçues qui manquent ! ©Pascale Gueret
Sommaire

Résidences secondaires : non, leurs propriétaires ne sont pas des nantis !

C’est peu dire qu’en France, le marché de la résidence secondaire est florissant. En 2020, on dénombre pas moins de 3 597 000 logements de villégiature. Depuis une quinzaine d’années, il est d’ailleurs intéressant de noter que la part de résidences secondaires augmente plus rapidement que celle des résidences principales (Source : Insee). Mais qui sont (vraiment) ces Français qui ont la chance de posséder une résidence secondaire ? Une étude que nous avons réalisée nous apprend qu’un propriétaire d’une résidence secondaire sur 10 (11 %) est locataire de sa résidence principale. On est là bien loin de l’image de nantis qui colle bien souvent à la peau des propriétaires d’une résidence secondaire. Pour autant, force est de constater que dans leur grande majorité (78 %), c’est encore la double propriété (résidence principale + résidence secondaire) qui prévaut.

Image
<em>Modifier Article</em> Mythe vs réalité : en vrai, c’est quoi, une résidence secondaire en 2021 ?
Quelles sont les attentes des propriétaires de résidences secondaires ? ©SeLoger

Résidences secondaires : plébiscitées par les Franciliens !

L’acte 1 du confinement a incontestablement contribué à réveiller les envies de verdure, d’air pur et d’espace des Français. Rien d’étonnant, donc, à ce que 38 % des propriétaires d’une résidence secondaire habitent dans une ville de plus de 100 000 habitants. De même, à la lecture de notre enquête, on constate que les Franciliens sont largement représentés (29 %) au sein des propriétaires de résidences secondaires. Enfin, 15 % des Français disposant d’un lieu de villégiature habitent à la campagne. 

Image
<em>Modifier Article</em> Mythe vs réalité : en vrai, c’est quoi, une résidence secondaire en 2021 ?
Une résidence secondaire sur trois se trouve dans le Sud-Est de la France. ©SeLoger

La maison secondaire devient la maison principale

Ce n’est un secret pour personne : l’impact de la crise sanitaire sur le marché de l’immobilier aura été considérable. Mais la banalisation du télétravail, alliée aux envies de verdure des Français, a également rebattu les cartes du marché de la résidence secondaire. Jugez plutôt, 25 % des propriétaires d’une résidence secondaire envisagent, à moyen/long terme, d’en faire leur résidence principale et chez les porteurs d’un projet d’achat d’une résidence secondaire, la proportion passe à 32 % !

En France, le prix moyen d’une résidence secondaire se monte à 269 900 € (Source : Baromètre LPI-SeLoger).

Résidences secondaires : leurs propriétaires rechignent à les louer…

Si 31 % des personnes interrogées considèrent leurs résidence secondaire comme un investissement, 69 % des propriétaires se refusent à proposer leur bien à la location, quand bien même les revenus locatifs qu’ils pourraient en tirer viendraient amortir les frais à leur charge : entretien, assurances, abonnements divers, impôts... À ce sujet, notre étude nous apprend que pour 6 propriétaires sur 10 (61 %), les frais liés à leurs résidences secondaires correspondent à leurs estimations.

1 résidence secondaire sur 3 se trouve dans le Sud-Est de la France

S’il est un secteur de l’hexagone où la concentration en résidences secondaires est plus forte qu’ailleurs, c’est bien dans le ¼ Sud-Est. Selon notre étude, ⅓ (34 %) des résidences secondaires sont ainsi situées dans le Sud-Est de la France et ¼ (25 %) sont localisées dans le Nord-Ouest. Enfin, seulement 8 % des logements franciliens sont des résidences secondaires.

Région par région, combien coûte une résidence secondaire en France en 2021 ?

Région Prix
Île-de-France 362 900 €
Champagne-Ardenne 170 200 €
Picardie 188 100 €
Haute-Normandie 215 900 €
Centre 192 700 €
Basse-Normandie 242 000 €
Bourgogne 162 800 €
Nord-Pas-de-Calais 232 600 €
Lorraine 127 900 €
Alsace 229 900 €
Franche-Comté 151 000 €
Pays-de-la-Loire 265 600 €
Bretagne 289 400 €
Poitou-Charentes 303 000 €
Aquitaine 357 700 €
Midi-Pyrénées 165 900 €
Limousin 123 300 €
Rhône-Alpes 289 000 €
Auvergne 126 800 €
Languedoc-Roussillon 203 900 €
Provence-Alpes-Côte-d'Azur 357 200 €

Source : Baromètre LPI-SeLoger

Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Rouen est la grande ville française où les logements se vendent le plus vite. © Ekaterina Belova - Adobe Stock
France
Depuis 1 an, avec la hausse des taux et des prix qui restent élevés, les délais de vente se sont globalement allongés… mais pas partout. À Rouen, il faut 25 jours de moins pour vendre un logement...
Image
Les jardins ouvriers permettent aux citadins de créer leur propre havre de verdure. © luzulee - Adobe Stock
France
Les jardins ouvriers ont été créés il y a plus d’un siècle pour permettre aux familles d’ouvriers de subvenir à leurs besoins en nourriture grâce aux potagers. Aujourd’hui, on relève un regain d...
Image
C'est à Toulouse que le délai de vente s'est le plus raccourci au 1er mai 2024, passant de 86 à 83 jours. © FredP - Adobe Stock
France
Alors que les taux immobiliers affichent une tendance baissière et que les conditions d’octroi de crédits ont été assouplies, il semble que le marché immobilier soit encore poussif. Malgré la saison...