Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Publi-communiqué

Nouveau DPE : tout ce qu'il faut savoir !

Le nouveau diagnostic de performance énergétique, qui a vu le jour le 1er juillet 2021, agite le marché de l’immobilier. Véritable levier de la rénovation énergétique, il suscite aussi beaucoup de questions. Quels sont les changements à retenir ? À quoi ressemble le nouveau rapport ? Le guide du DPE vous aide à y voir plus clair. 

Nouveau DPE : tout ce qu'il faut savoir !

Sommaire

8 changements sur le DPE depuis le 1er juillet 2021

  1. Le DPE devient opposable. En clair, un acquéreur dont l'appartement affiche une étiquette de DPE eronnée pourra se retourner contre le vendeur pour préjudice.
  2. Une méthode unique pour le calcul du DPE (la méthode 3CL) sera appliquée pour l’ensemble des logements.
  3. La fin des étiquettes vierges. Tout logement devra afficher un DPE pour pouvoir être vendu.
  4. Les DPE sur factures et/ou de plus de quatre ans seront à refaire.
  5. Les informations utilisées pour établir le DPE devront être justifiées.
  6. Une étiquette globale. Le logement sera classé selon sa plus mauvaise performance.
  7. Un DPE à l'échelle de l’immeuble sera réalisé selon un échantillon de logements.
  8. Un nouvel observatoire du DPE, mis en place par l’ADEME.

L’opposabilité est un changement majeur de cette réforme du DPE. Découvrez dans le guide du DPE comment cela va impacter les ventes. Un autre grand changement est la mise en place d’une méthode de calcul unique (méthode 3CL). Employée pour tous les logements, elle aura des répercussions sur le temps passé par le diagnostiqueur sur le terrain et probablement sur le prix du DPE.

Il faut aussi s’attendre, avec les nouveaux seuils et la nouvelle méthode DPE, à ce que certains logements perdent ou gagnent une classe énergétique. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à écouter le podcast InfoDiag sur le DPE

Les 7 dates à retenir

Le guide du DPE comprend un calendrier des grandes échéances à venir. Que vous soyez propriétaire-occupant, bailleur ou location, il est judicieux de retenir ces dates afin d'adapter son logement aux nouvelles règlementations. Propriétaires-bailleurs, soyez particulièrement vigilants. Certains biens ne pourront plus être mis en location d'ici 2025 et 2028 car jugés indécents. 

  1. 1er janvier 2021 : interdiction d’augmenter les loyers des logements classés F et G en zones tendues.
  2. 1er juillet 2021 : le DPE devient opposable. Disparition du DPE à étiquette vierge et du DPE sur factures (uniquement pour les logements).
  3. 1er janvier 2022 : apparition de la consommation énergétique du logement estimée en euro dans toutes les annonces immobilières.
  4. 1er janvier 2023 : les logements qui présentent une consommation énergétique dépassant 450 kWhep/m²/an seront jugés indécents et ne pourront plus être loués.
  5. 1er janvier 2025 : les logements classés G seront jugés indécents et ne pourront plus être loués.
  6. 1er janvier 2028 : les logements classés F seront jugés indécents et ne pourront plus être loués.
  7. 1er janvier 2034 : les logements classés E seront jugés indécents et ne pourront plus être loués.
Bon à savoir

Le guide du DPE fait également le point sur la validité des DPE déjà émis.

Mieux connaître son logement grâce au DPE

Beaucoup s’interrogent sur l’apparence de ce nouveau DPE, c’est pourquoi le guide s’attache à présenter des illustrations concrètes du rapport, remis depuis le 1er juillet 2021. Au programme : conseils pour améliorer la consommation de son bien, informations sur les principales sources de déperdition d'énergie, scenarios de travaux de rénovation énergétique avec les coûts à prévoir. 

Le nouveau DPE permet d’obtenir une estimation précise de la consommation d’énergie du bien et du budget que cela représente pour l’occupant. Ce dernier pourra ainsi se projeter davantage au moment de l’achat ou de la signature du bail. 

En définitive, ce rapport a deux vocations : 

  1. ​​​Mettre en évidence les points forts et les points faibles d’un bien.
  2. Fournir des scenarios concrets d’amélioration.

En agissant sur le classement de son bien, le propriétaire pourra vendre ou louer plus facilement, à un prix plus élevé, tout en éviant une décote. Il peut donc être très intéressant de gagner une lettre de diagnostic ou deux !

Le DPE, un nouvel argument de vente

Le DPE, dans les années à venir, rimera avec rénovation énergétique. Le logement, quant à lui, se charge d’une valeur verte, qui pèsera de plus en plus lors de l’achat d’un bien immobilier. Puisque le DPE obligera de nombreux propriétaires à effectuer des travaux de rénovation énergétique, le guide du DPE présente les différentes aides et dispositifs mis en place par le gouvernement, comme MaPrimeRénov', afin d'encourager et d'épauler les Français désireux d’améliorer les performances énergétiques de leur logement. 

Le nouveau DPE comportera aussi des préconisations de travaux jugés essentiels selon le logement. Il peut s’agir d’isoler les combles, de changer le mode de chauffage (installer une pompe à chaleur par exemple) ou de revoir l’étanchéité des huisseries. Ces travaux permettent d’améliorer la note du DPE, et donc la valeur du bien. Il comporte aussi le montant estimé des travaux, ainsi que des modifications, moins urgentes, à envisager dans un second temps. Un véritable guide pour le propriétaire, qui peut ainsi planifier les actions à réaliser.  

EX’IM, meilleure enseigne du diagnostic immobilier

Élu meilleure enseigne du diagnostic immobilier par le magazine Capital, EX’IM dispose d’un réseau d’une centaine d’agences implantées sur tout le territoire et rassemble 365 collaborateurs. EX’IM se déplace dans les locaux des agences immobilières pour informer gratuitement les agents sur le nouveau DPE. Trouvez l’agence la plus proche de chez vous et contactez-la pour programmer votre formation privée. EX’IM vous donnera des éléments de compréhension et d’explication sur :

  • Les nouveaux documents à demander au vendeur.
  • Les dates de validité.
  • L’impact pour les copropriétés.
  • Les conséquences de l’opposabilité.
  • Etc.

Vous souhaitez en savoir plus ? Écoutez le podcast InfoDiag : c’est le premier podcast consacré au diagnostic immobilier. Grâce à un format court, chaque épisode vous permet de faire rapidement le point sur un diagnostic obligatoire. 

Plus de conseils :