Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Les propriétaires s'inquiètent pour leurs revenus immobiliers locatifs !

Les propriétaires s'inquiètent pour leurs revenus immobiliers locatifs !

Suite au confinement, de nombreux Français ont subi une baisse de salaire. Certains ont même perdu leur emploi… Face à la précarisation ambiante, une étude SeLoger révèle que 38 % des propriétaires craignent d'ailleurs que leurs locataires ne puissent plus leur payer leur loyer. Heureusement, des aides existent. 

En cours de chargement...

Sommaire

4 loueurs sur 10 redoutent que leurs locataires ne payent plus leurs loyers !

La crise sanitaire et ses répercussions économiques ont incontestablement fragilisé les ménages. Une étude SeLoger datant du mois de mai dernier montre que 38 % des propriétaires se disent inquiets quant au fait de savoir si leurs locataires seront en mesure de régler leur loyer à la fin du mois ! À titre de comparaison, lors du confinement, c'était alors un loueur sur deux qui craignait pour ses revenus locatifs… Du côté des locataires, il est toutefois intéressant de constater que 81 % d'entre eux ne sont pas plus inquiets qu'avant la crise du Covid quant à leur capacité à payer leur loyer.

Action Logement débloque 100 millions d'€ pour aider les plus démunis

Afin de rassurer les propriétaires et de leur redonner confiance dans la capacité financière de leurs locataires, Action Logement (ex 1 % patronal ou encore 1 % Logement) n'a pas hésité à débloquer une aide d'un montant de 100 millions d'euros. Pendant deux mois, les locataires pouvant prétendre à cette aide bénéficieront d'un coup de pouce de 150 euros mensuels, de quoi les aider à boucler leurs fins de mois. Mis en place le 30 juin dernier, ce dispositif est par ailleurs rétroactif à compter du 1er avril dernier (promis, ce n'est pas un poisson !). Peuvent bénéficier de cette aide financière les demandeurs d'emplois mais aussi les salariés dont le salaire ne dépasse pas 1 Smic 1/2  et dont les revenus ont baissé d'au moins 15 %. Enfin, il est à noter que ce dispositif peut également être invoqué par les propriétaires. « L'idée, c'est de prévenir les impayés de loyers » avait déclaré Julien Denormandie, alors qu'il était encore ministre du Logement. 

Le conseil immobilier du jour

Vous avez prévu de faire procéder à la pose d'une alarme sonore à l'extérieur de votre maison ? Vous devez savoir que si vous modifiez l'aspect extérieur de votre habitation, vous serez alors obligé(e) de déposer une déclaration à la mairie de votre commune ou de votre arrondissement. Veillez aussi à ce que l'installation soit correctement réalisée car en cas de sonneries répétées, vous seriez passible d'une amende de 15 000 euros et votre - capricieuse - alarme pourrait vous être confisquée. 

Bon à savoir

100 % IMMO du lundi au vendredi sur M6 à 20h20.

Plus de conseils :