Ces villes autour de Saint-Étienne qui séduisent de plus en plus d’acquéreurs !

22 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché immobilier de Saint-Étienne et de sa périphérie s’est rarement aussi bien porté que depuis ces 24 derniers mois. Dans le département de la Loire, la valeur des biens immobiliers ne cesse d’augmenter, en particulier dans les communes alliant cadre de vie et rapport qualité-prix.

Image
Maison proche de Saint-Etienne
Les maisons dans les villes proche de Saint-Etienne ont la cote auprès des acheteurs. © imaginima

Sommaire

De plus en plus de familles à Roche-la-Molière

C’est l’une des communes où l’immobilier est le plus recherché en ce moment dans le département de la Loire. Cette ancienne cité minière a bien changé : à Roche-la-Molière, les maisons ouvrières ont été rénovées ou ont laissé place à de nouvelles constructions, notamment des pavillons plus cossus, construits depuis les années 80. On compte d’ailleurs 53 % de maisons pour 47 % d’appartements dans cette ville. 

Roche-la-Molière se situe à seulement 7 km à l’ouest de Saint-Étienne, à proximité des gorges de la Loire. Un cadre de vie idéal qui explique son dynamisme immobilier. De nombreuses familles se laissent séduire par cette commune d’à peine 10 000 habitants. Prisée pour ses maisons, cette ville affiche des prix de l’immobilier en moyenne à 1 760 € par mètre carré.

Le prix d’une maison à Roche-la-Molière atteint 2 026 €/m².

Des maisons de 100 à 120 m² à La Talaudière

Située à seulement 4 km du centre de Saint-Étienne, la Talaudière ne cesse d’attirer de plus en plus d’acquéreurs, depuis plusieurs mois. Cette commune de 6 600 habitants possède en outre de nombreux commerces de proximité. Elle offre une qualité de vie idéale pour les familles, notamment parce que la Talaudière est implantée sur un territoire bien doté en établissements scolaires. C’est aussi une commune avec un beau marché de pavillons individuels. 

Ici, les demandes se concentrent sur des maisons de 100 à 120 m², avec un minimum de trois chambres, un terrain de 700 m². Les villas, actuellement en vente, possèdent des surfaces comprises entre 120 à 150 m² à des prix compris entre 250 000 et 430 000 €. Les maisons se négocient en effet entre 1 684 et 2 399 €/m².  

Le prix d’une maison à la Talaudière atteint en moyenne 2 153 €/m².  

Saint-Martin-la-Plaine, sur l'axe Lyon/Saint-Étienne

Réputée pour son parc zoologique, cette commune d’à peine 4 000 habitants est une valeur sûre dans la vallée du Gier, sur l’axe Lyon-Saint-Étienne. Saint-Martin-la-Plaine offre, en outre, un cadre de vie champêtre à 25 km de Saint-Étienne que l’on peut facilement rejoindre par l’A47.  

Dans cette commune, les maisons en vente sont de plus en plus rares ou du moins, elles partent très vite. La proximité de la métropole lyonnaise n’est pas étrangère non plus à l’attractivité de Saint-Martin-la-Plaine, alors que les Lyonnais peinent de plus en plus à se loger face à la flambée des prix dans la Capitale des Gaules... même si celle-ci tend à se calmer ces derniers mois. A Saint-Martin-la-Plaine, comptez entre 1 865 et 2 963 €/m² pour vous offrir le pavillon de vos rêves.   

A Saint-Martin-la-Plaine, le prix par m² des maisons s’élève à 2 315 €.  

Saint-just-Saint-Rambert, toujours très cotée

Elle est l’une des communes de la Loire avec le prix au mètre carré le plus élevé du département, tous types de biens confondus : 2 224 €/m². Malgré ces niveaux de prix élevés, Saint-Just-Saint-Rambert continue d’attirer de nouveaux ménages en quête d’un joli pavillon. Bars, restaurants, salles de sport, commerces de bouche, un marché dominical réputé et même un cinéma… cette ville de 15 000 habitants séduit des acquéreurs plutôt aisés, principalement des familles de secundo-accédants, CSP +...

Ici, ces acquéreurs recherchent principalement des maisons de 120 à 150 m², avec 4 chambres, piscine et des terrains de 800 m². Comptez sur un budget d’entrée d’environ 400 000 € pour accéder à ce marché de maisons, sachant que le prix des maisons oscille entre 1 663 et 2 718 € par mètre carré.   

A Saint-Priest-en-Jarez, le tram au pied des maisons

Située en périphérie immédiate de Saint-Étienne, cette commune a connu une attractivité inédite, notamment depuis la fin du premier confinement au printemps 2020. Les acquéreurs sont venus chercher ici un peu plus de calme que dans le centre-ville stéphanois, sans trop s’éloigner car Saint-Priest-en-Jarez est, en effet, desservie par le tramway. Une infrastructure qui permet même d’oublier que l’on quitte la grande ville… 

Une situation qui explique le niveau élevé, comparé au reste du département, du prix de l’immobilier. Il faut en effet composer avec un mètre carré à 2 594 € en moyenne et même 2 819 € sur la partie ouest de cette ville d’un peu plus de 6 000 habitants. Avec un habitat de plus en plus densifié, les maisons se font cependant rares… mais elles sont très prisées et s’arrachent à prix d’or. Parmi les dernières vendues, deux grandes maisons de plus de 200 m² sont parties à plus 440 000 €.

Comptez 2 599 €/m² sur le prix des maisons à Saint-Priest-en-Jarez.

Source : sauf mention contraire, les prix cités dans cet article proviennent de SeLoger.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !