Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Ces 5 quartiers dans lesquels il faut acheter à Saint-Etienne !

Les acquéreurs sont de plus en plus nombreux à se laisser tenter par ces cinq quartiers de Saint-Etienne dans lesquels SeLoger a identifié un marché immobilier dynamique en matière de transactions sur l’année écoulée.

Ces 5 quartiers dans lesquels il faut acheter à Saint-Etienne !

Sommaire

Entre son cachet et son marché locatif, Badouillère a du potentiel

Grâce au cachet de ses immeubles, le quartier de Badouillère ne manque pas d’atouts. D’autant plus qu’il est desservi sur sa partie Est par les tram T1 et T3 et s’articule autour de diverses zones arborées : la jardin de Villeboeuf, le square Jovin-Bouchard ou encore les places Anatole-France et Louis-Comte...

« Badouillère possède un beau parc immobilier résidentiel dans lequel on peut trouver de grands appartements de 100 à 200 m² », observe Karim Belaiche, gérant de Guy Hoquet Saint-Etienne. Dans ce quartier où l’on ne trouve quasi exclusivement que des appartements, comptez sur un prix moyen par m² d’environ 1 400 €. Un prix qui tend plus vers les 1 000 €/m² pour les plus grandes surfaces. Parmi les derniers biens vendus, on notera ce T6 de 187 m² pour 185 000 € ou encore ce T4 de 77 m² pour 98 000 €. 

« La force de Badouillère, c’est aussi sa proximité avec le quartier voisin de Bizillon où se trouve l’Université Jean-Monnet. Le marché locatif est donc dynamique dans cette zone qui attire donc les investisseurs en quête de petites surfaces », précise l’agent immobilier. Pour un T1 dans le quartier de Badouillère, comptez entre 1300 et 1700 €/m² qui se louera entre 7 et 11 €/m². « La rentabilité est plutôt bonne entre 8 et 10 % brute », assure Karim Belaiche

Bon à savoir

Le prix du m² a augmenté de 7,5 % sur les douze derniers mois dans le quartier Badouillère.

Bien desservi, l’hyper-centre de Saint-Etienne voit ses prix grimper

« C’est un quartier qui possède de nombreux atouts. Il est très bien desservi par les transports en commun et on peut profiter de toutes les commodités sans prendre sa voiture », expose Karim Belaiche. « Il reste également le quartier le plus animé, notamment parce qu’il possède de nombreux commerces et qu’il s’articule autour des places de l’Hôtel de Ville, Jean-Jaurès et du Peuple ».

Entre la place Jean-Jaurès et l'église Saint-Louis, ainsi que de part et d’autre des rues Michel-Rondet et de la République, les grands appartements de 200, voire 300 m², ne sont pas rares, tout comme les petites surfaces. Les prix des appartements dépassent aisément les 1 300 €/m² dès qu’ils sont en bon état. « On trouve ainsi une clientèle d’acquéreurs avec de beaux budgets, jusqu’à 400 000 € qui n’en sont pas à leur coup d’essai en matière d’immobilier, comme des retraités qui cherchent un appartement avec toutes les commodités », observe Karim Belaiche. « C’est aussi un quartier qui séduit les étudiants pour sa centralité. Il y a donc un marché de T1 et de T2 pour les investisseurs où, là encore, on peut espérer un rendement locatif brut de 8 %. 

Bon à savoir

Tous types de biens confondus, le prix moyen de l’immobilier dans le centre de Saint-Etienne a augmenté de 15,3 % sur les douze derniers mois !

Intemporel, le quartier le plus coté reste le Cours Fauriel

C’est l’une des principales artères d’entrée dans la ville de Saint-Etienne. Aménagé pendant la seconde moitié du XIXe siècle, le Cours Fauriel est un long boulevard bordé d’arbres et d’immeubles de standing, qui en fait un quartier à part entière. « C’est même le plus coté de la ville », précise Karim Belaiche. « Le quartier est très calme et très convoité pour son cadre de prestige. Il possède une vie commerçante dynamique, on y trouve également le Conservatoire de musique… » On appelle parfois le Cours Fauriel, les « Champs Elysées » de Saint-Etienne ! 

« Le marché se compose essentiellement de T3 et de T4 qui séduisent des cadres CSP + ou des acquéreurs dont ce n’est pas la première acquisition ». Dans ce quartier composé à 87 % d’appartements, il faut compter sur un prix moyen par m² de 1 348 €, ce qui est déjà dans le haut du panier de Saint-Etienne. « Cela reste une valeur sûre de la ville. Même si on y fait rarement un coup de fusil, on ne se trompe pas en achetant là-bas », assure Karim Belaiche.

Bon à savoir

Cours Fauriel, le prix du m² a augmenté de 8,5 % sur les douze derniers mois.

En pleine mutation, le quartier de Châteaucreux possède un fort potentiel

Depuis quelques années, le quartier de Châteaucreux se transforme. Il a vu de nombreux immeubles sortir de terre, alimentant le parc immobilier de biens neufs. C’est ici que le groupe Casino a implanté son siège social et c’est surtout dans ce quartier que se trouve la gare de Saint-Etienne. « Châteaucreux est un peu devenu le quartier d’affaires de la ville », note l’agent immobilier. Le quartier est en outre desservi par les tram T2 et T3. 

Châteaucreux attire ainsi de plus en plus de cadres, de salariés des bureaux environnants mais aussi d’investisseurs locatifs qui font le pari que l’immobilier va prendre de la valeur. L’atout de la gare et de sa liaison en 50 minutes vers celle de Lyon Part-Dieu pourrait bien donner des idées à des Lyonnais, lassés par l’inflation des prix de l’immobilier dans la métropole voisine. Mais oseront-ils s’installer dans la ville des Verts ? Outre la plaisanterie, « investir dans ce quartier est déjà une bonne idée, étant donné que toutes les typologies de biens se louent facilement » explique Karim Belaiche. Comptez, dans ce quartier, sur un budget de 1 180 €/m², très attractif au regard du potentiel d’avenir de ce secteur.

Bon à savoir

Tous types de biens confondus, le prix moyen de l’immobilier dans le quartier de Châteaucreux a augmenté de 2,3 % sur les douze derniers mois. 

Les copropriétés bien entretenues du quartier Bergson

Il ne faut pas s'arrêter à l’architecture conceptuelle de ce quartier tout à fait au nord de Saint-Etienne où de nombreux bâtiments ont été construits à partir des années 70. « Il y a en effet de grandes tours de 18 étages qui font partie du parc immobilier privé. Mais les appartements à l’intérieur sont très beaux et spacieux », affirme Karim Belaiche. Ce secteur se trouve en outre à proximité du célèbre stade Geoffroy Guichard et il est doté de nombreux commerces, d’écoles et d’une piscine. Il est enfin desservi par les tram T1 et T3. 

« C’est un quartier très bien placé, très dynamique, pour lequel de nombreux projets de renouvellement sont menés par la Municipalité », ajoute l’agent immobilier. Dans ce quartier qui compte 95 % d’appartements, comptez sur un budget moyen de 1 432 €/m². Parmi les derniers biens vendus, prenons l’exemple de ce T5 en bon état de 110 m² à 155 500 € ou encore ce T4 de 77 m² à 98 000 €. Pour Karim Belaiche, Bergson - La Terrasse peut séduire les familles qui recherchent un quartier dynamique avec du potentiel. « Les copropriétés des années 70, dans lesquelles ont trouve des T3 à 1 000 € du mètre carré, sont toutes en train d’être rénovées ».

Bon à savoir

Le quartier Bergson - La Terrasse a vu le prix moyen du m² évoluer à la hausse de 6,6 % sur les douze derniers mois, tous types de biens confondus. 

Source : tous les prix proviennent de SeLoger