Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Courseulles-sur-Mer : « Le prix immobilier sur le littoral n'est pas plus élevé qu’à Caen »

Courseulles-sur-Mer : « Le prix immobilier sur le littoral n'est pas plus élevé qu’à Caen »

La Côte de Nacre offre aux acquéreurs un cadre de vie privilégié à proximité de la métropole caennaise. Les ravissantes villes balnéaires en bord de Manche attirent ainsi toujours de nouveaux arrivants s’installant en résidence principale. Hervé Ronco, gérant de l’agence Ronco Immobilier à Courseulles-sur-Mer, nous partage son expérience sur le secteur et confirme les attraits du littoral normand.

Courseulles-sur-Mer : « Le prix immobilier sur le littoral n'est pas plus élevé qu’à Caen »

Quels sont les atouts déterminants du marché immobilier à Courseulles-sur-Mer et ses environs ?

L’opportunité de vivre sur le littoral est le premier critère de choix pour s’installer à Courseulles-sur-Mer. Station balnéaire pourvue d’un port de pêche, d’un port de plaisance et de belles plages proposant des activités nautiques variées, la ville reste animée toute l’année. Bâti de façon concentrique, le bourg dispose de nombreux commerces accessibles à pied. On y trouve toutes les commodités et services de santé, ainsi que des établissements scolaires allant jusqu’au collège. La proximité avec Caen est un atout séduisant pour les acquéreurs actifs travaillant dans la partie nord de la préfecture du Calvados. Une route départementale à quatre voies facilite l’accès à la métropole urbaine depuis la côte.

Quel est le profil type des propriétaires sur le littoral ? 

Les résidences principales constituent 60 % de notre marché dans le secteur de Courseulles-sur-Mer. Un peu plus d’un quart sont acquises par des primo-accédants actifs et la plus grande partie par de futurs jeunes retraités ou retraités. Il s’agit généralement de seniors qui connaissaient déjà la région pour y passer habituellement leurs vacances ou de locaux décidant d’acheter un appartement sur la côte. Les acquéreurs d’une résidence secondaire sont pour 90 % des Franciliens et pour 10 % des régionaux de Haute-Normandie.

« Les biens les plus prisés dans le secteur de Courseulles sont les maisons de plain-pied d’environ 100 m² »

Hervé Ronco, gérant de l’agence Ronco Immobilier Century 21 à Courseulles-sur-Mer 

Pensez-vous que le développement du télétravail pourrait amener davantage d’acquéreurs venant d’autres régions ?

Pendant la période du confinement imposé par la crise sanitaire, nous avons pu observer une large occupation des maisons secondaires par des Parisiens ayant quitté des logements trop exigus. Cependant, dès la reprise du travail en présentiel et la réouverture des écoles, la plupart sont repartis vers la capitale. Les affaires sont encore, pour le moment, toujours centrées à Paris. Le développement du télétravail va sûrement engendrer une évolution, mais le marché immobilier n’en sera pas immédiatement bouleversé. On pourra néanmoins certainement observer à terme un accroissement des acquisitions sur la Côte de Nacre. Paris se trouve à seulement deux heures de train. C’est un trajet raisonnable pour des actifs parisiens qui auraient besoin de ne se rendre qu’une à deux fois par semaine au bureau.

Quelle est la fourchette de prix pour l’achat d’une maison de type T4 à Courseulles-sur-Mer ? 

Le prix immobilier à Courseulles-sur-Mer est en moyenne 2 500 €/m². Une maison récente de 2003 de 120 m², avec un terrain de 700 m², a trouvé preneur pour un montant de 340 000 €. En cœur de bourg, une maison ancienne de caractère de 165 m², avec vielles boiseries et terrain de 650 m², mais à rafraîchir pour mettre au goût du jour, s’est vendue à 420 000 €. Ces deux biens ont été achetés moins d’un mois après leur mise sur le marché.

« Depuis la côte, le réseau routier rapide permet de rejoindre le nord de Caen en une quinzaine de minutes »

Hervé Ronco, gérant de l’agence Ronco Immobilier Century 21 à Courseulles-sur-Mer 

Comment envisagez-vous l’évolution du marché dans les prochains mois ? 

Je ne peux pas me prononcer sur les tendances du marché. L’exercice 2019 a été une bonne année en volume de ventes, mais sans évolution nettement significative des prix. L’année 2020 s’annonçait plutôt favorable avant la suspension de l’activité du fait de la crise sanitaire. J’observe le redémarrage avec prudence et optimisme.

Hervé Ronco © SeLoger
Hervé Ronco - Gérant de l’agence Ronco Immobilier Century 21
Agence Ronco Immobilier Century 21, 13 Place du Marché, 14470 Courseulles-sur-Mer