Grâce à d’importants programmes neufs, Annemasse change de visage

08 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

À la frontière suisse, Annemasse connaît un développement démographique et économique considérable. Dans ce contexte, pour répondre aux besoins en logements, d’importants programmes neufs sortent de terre et façonnent une nouvelle identité à cette ville du nord de la Haute-Savoie. 

Image
La ville d'Annemasse
La ville d'Annemasse mise sur le neuf pour tenter de répondre à la forte demande de logements. ©Boombastic

Sommaire

Annemasse : une ville de plus en plus attractive

Petit à petit, le visage d’Annemasse change et cette transformation devrait se poursuivre. En effet, cette ville de plus de 35 000 habitants n’a pas toujours été attractive par le passé. Annemasse a longtemps souffert d’une image terne, mâtinée de cité dortoir et de quartiers sensibles. 

Mais la proximité de la métropole de Genève change, progressivement, la donne, notamment depuis la mise en service du tram entre le centre d’Annemasse et celle que l'on surnomme parfois la Capitale de la Paix. Un El Dorado helvète où le salaire minimum est à 3 800 €… Voilà de quoi doper le pouvoir d’achat des Français qui y travaillent. Rien d'étonnant, donc, à ce qu'ils soient nombreux à franchir la frontière chaque jour depuis Annemasse. 

Les frontaliers, le moteur de l’immobilier

En deux décennies, la part de travailleurs frontaliers, parmi la population active, a tout simplement explosé, passant de 24 à 41 % ! Dans le même temps, le nombre d'habitants de la ville a bondi de plus de 30 % selon l’Insee. À l’échelle de l’agglomération d’Annemasse, l’évolution est encore plus forte : en l'espace de 20 ans, le nombre d’habitants est passé de 65 000 à 90 000… soit une hausse de 40 % ! Mais le rythme de construction de logements n’a pas suivi celui de la démographie. 

Et cette tendance ne devrait pas s’arrêter de sitôt. En effet, Annemasse n’a jamais été aussi proche de Genève que depuis 2019, l’année de mise en service du tram et de la structuration du réseau ferroviaire transfrontalier, le Léman Express. 

La performance de ces nouvelles infrastructures a contribué à maintenir la croissance du marché immobilier annemassien. Le prix moyen du mètre carré à Annemasse, tous types de biens confondus, s’établit ainsi aujourd’hui à 3 437 €. 

Les prix moyens à Annemasse :

  • 3 972 €/m² pour une maison.
  • 3 446 €/m² pour un appartement.

 

Des logements neufs pour tenter de répondre à la demande

Face à ce bouillonnement démographique et économique, la demande en logements s’accentue à Annemasse. Aussi, pour y répondre, d’importants programmes neufs ont été lancés au cours de la dernière décennie. Au total, entre 2011 et 2030, ce sont près de 2 000 logements qui auront été édifiés dans les deux principaux programmes de la ville : le Chablais Parc et l’éco-quartier de l’Étoile. 

Le premier a permis la construction de près de 400 logements depuis 2011, destinés à la fois à la location et en accession à la propriété. Le Chablais Parc a aussi vu la construction d’un parc de stationnement de 1 000 places, de 15 000 m² de surfaces commerciales, d’un hôtel et d’un cinéma. Ce quartier se situe à seulement cinq minutes de la gare et de la station de tramway qui va vers Genève. Onze ans après le début de l’édification de ce morceau de ville, les travaux viennent de s’achever. 

Le futur d’Annemasse dans l’ÉcoQuartier Étoile

Après le Chablais Parc, un nouveau morceau de ville est en train de sortir de terre à Annemasse, en cœur d’agglomération. Il s’agit de l’ÉcoQuartier Etoile. Ce projet s’étend sur plus de 19 hectares, à cheval sur les villes d’Annemasse, d’Ambilly et de Ville-la-Grand. Ce nouveau quartier va se déployer, petit à petit, d'ici à 2031 sur le site de l’ancien hôpital et autour de la gare d’Annemasse. 

À la manœuvre, l’agglomération d’Annemasse entend par ce projet répondre aux besoins en logements sur le territoire, en densifiant l’habitat à proximité des axes de transports en commun. Ainsi, 1 500 appartements doivent voir le jour, en respectant un certain équilibre entre logements libres, sociaux et abordables. Il comprendra également des bureaux, des commerces, un hôtel, des infrastructures de loisirs, des espaces publics… 

Selon la Fédération des Promoteurs Immobiliers des Alpes, le prix moyen du mètre carré dans le neuf atteint 4 833 € à Annemasse. 

Un nouveau quartier responsable et durable à Annemasse

L’ÉcoQuartier Etoile répondra, par ailleurs, à des normes environnementales de haut vol. Il intègre une chaufferie biomasse pour alimenter en chaleur et eau chaude sanitaire l’ensemble des copropriétés à venir, sans oublier l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures… Voilà qui explique, notamment, pourquoi ce nouveau morceau de ville bénéficie du label écoQuartier, créé en 2012 par l'État pour répondre à un objectif fixé par le Grenelle de l’environnement en matière d’opérations urbanistiques d’ampleur.

Outre une première tranche sud-ouest livrée fin 2019, l’édification de ce nouveau morceau de ville a commencé au début de l’année 2022. Il aura vocation, à terme, d’accueillir les futurs habitants d'une agglomération qui ne cesse de grossir depuis des décennies. 

Source : SeLoger

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !