Rechercher un article

L’immobilier de luxe parisien en pleine forme

L’immobilier de luxe parisien en pleine forme

Les signes positifs observés en début d’année dans l'immobilier de luxe parisien sont confirmés ! Les acquéreurs, français et étrangers, renouent avec les quartiers huppés de la capitale et de Neuilly.

L’immobilier de luxe parisien en pleine forme

L'immobilier de luxe parisien en forte hausse en 2015

Il semble que les années 2013 et 2014 sont bel et bien oubliées. Après avoir traversé ces deux années difficiles, le marché de l'immobilier de luxe parisien va beaucoup mieux en 2015, selon les chiffres de Sotheby's International Realty. Le spécialiste du haut de gamme a ainsi enregistré une hausse de 20 % de ses ventes entre janvier et octobre 2015. Un rebond lié à « la prise de conscience de la réalité du marché par les vendeurs, avec des prix qui se maintiennent après un correctif en baisse de l'ordre de 15 à 20 % ». Ce surcroît de connaissance du marché a contribué à faire revenir les acheteurs.

Depuis la crise de confiance de l'immobilier de prestige de 2012, le marché ne s'est jamais aussi bien porté ».

Frank Sylvaire, directeur associé de Paris Ouest Sotheby's Realty

Les acheteurs de biens de prestige sont majoritairement des étrangers

Le réajustement des prix y est évidemment pour beaucoup dans le regain de forme du marché immobilier de luxe parisien. En effet, les biens ont désormais tendance à se vendre plus rapidement : « Certains biens ont même été vendus en moins de 15 jours, pour un prix moyen d'environ 9 600 m² dans le 17e arrondissement. En moyenne, un bien qui restait 4 mois en portefeuille le reste aujourd'hui un mois et demi seulement », précise-t-on chez Sotheby's. Naturellement, l'immobilier de prestige, dont les vendeurs détenaient la clé il y a peu, est redevenu « un marché d'acheteurs », estime Frank Sylvaire.

Bon à savoir

Les acheteurs étrangers restent majoritaires, représentant 55 % de la demande dans le 16e arrondissement, et plus de 70 % dans le quartier de Saint-Germain (6e arrondissement), dont une bonne partie provient du Moyen-Orient, selon Sotheby's.

La rédaction vous conseille :