Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Metz : « Les acquéreurs s’éloignent de la métropole pour avoir plus d’espace »

Metz : « Les acquéreurs s’éloignent de la métropole pour avoir plus d’espace »

Les acheteurs messins profitent de prix encore raisonnables en périphérie de la métropole mosellane pour acquérir une maison avec un terrain. Les 1re et 2e couronnes sont plébiscitées par une population urbaine souhaitant désormais vivre au calme, dans un environnement préservé dixit Frank Job, directeur de l’agence Maurice Job Immeubles à Metz.

Metz : « Les acquéreurs s’éloignent de la métropole pour avoir plus d’espace »

Quels types d’acheteurs recherchent un logement en périphérie de Metz ?

Il s’agit avant tout d’acquéreurs citadins qui choisissent de quitter la métropole de Metz. Pour eux aujourd’hui, l’objectif est d’avoir plus d’espace et de pouvoir profiter d’un jardin, ce qui n’est pas possible en ville. En effet, les maisons avec du terrain constituent un type de bien rare et cher dans la préfecture de la Moselle. Les secteurs situés en 1re et 2e couronnes sont donc des marchés très intéressants pour les acheteurs messins.

La crise du Covid-19 a-t-elle eu un impact sur la demande en logements autour de Metz ?

L’expérience du confinement a provoqué un regain d’intérêt pour les résidences principales proposant des extérieurs. Le besoin de confort et d’un cadre agréable est désormais très présent. Les Messins qui habitent en appartement n’ont qu’une envie : vivre leur quotidien dans une maison avec jardin. Cette tendance va continuer à s’affirmer. La première couronne apparaît ainsi comme un secteur réellement privilégié.

Quels sont les secteurs les plus attractifs pour les acquéreurs messins ?

Les localités situées en périphérie nord et ouest de Metz, comme Vaux, Jussy et Lessy, sont plébiscitées par les acheteurs. Ces villes se situent à environ un quart d’heure en voiture du centre de Metz. De plus, elles bénéficient en général de toutes les commodités : écoles, transports en commun… La plupart d’entre elles disposent de commerces. Le secteur sud offre également des opportunités (Marly, Coin-lès-Cuvry), en raison de la proximité avec Metz et des prix abordables.

« Les prix des maisons individuelles sont accessibles en périphérie de Metz »

Frank Job, directeur de l’agence Maurice Job Immeubles à Metz

Pensez-vous que certains territoires autour de Metz vont émerger dans les prochains mois ou années ?

Oui, je pense notamment à Maizières-lès-Metz, au nord de la métropole, car le plus grand hôpital de la région y sera bientôt construit. C’est un secteur en devenir, accessible en moins de 20 minutes depuis Metz par l’autoroute A1.

Les acheteurs sont-ils prêts à déménager plus loin de la métropole ?

Oui, les acquéreurs s’intéressent également de plus en plus à la 2e couronne. Dans ce secteur, les tarifs restent abordables et les biens avec de grands terrains sont plus nombreux. La demande était relativement faible jusqu’à maintenant. Cet attrait nouveau pour les villages un peu plus lointains va s’accentuer, car on trouve plus facilement des maisons traditionnelles de Lorraine ainsi que des biens plus récents. Cette offre est séduisante pour les propriétaires qui habitent en appartement à Metz et souhaitent revendre pour obtenir plus d’espace.

Bon à savoir

Le prix immobilier à Metz est de 1 960 €/m²

Quels sont les biens immobiliers les plus recherchés sur votre secteur ?

La demande est très forte pour tous les types de maisons et ces dernières se vendent rapidement. Les acheteurs s’intéressent particulièrement aux maisons de village à rénover, avec un très grand terrain. Nous avons, par exemple, vendu à Saulny, en 8 jours, un bien nécessitant d’importants travaux, situé sur un terrain de 2 500 m². Les villas à l’architecture contemporaine avec un jardin sont également plébiscitées. Enfin, certains acquéreurs sont séduits par la vieille pierre et vont privilégier les maisons de village traditionnelles avec un petit terrain. Ce dernier type de biens va d’ailleurs être de plus en plus recherché dans les mois à venir. 

Selon vous, placer ses économies dans l’immobilier reste-t-il une opération sûre ?

Oui, sans aucun doute. L’immobilier n’a pas perdu de valeur, contrairement à certains produits financiers. Un bon emplacement sera toujours un bon emplacement. D’ailleurs, on note une volonté de retour à l’investissement immobilier. Autour de Metz, le choix des investisseurs se porte toutefois uniquement sur les secteurs proches des hôpitaux.

Frank Job © SeLoger
Frank Job - Directeur de l’agence Maurice Job Immeubles
Frank Job - Agence Maurice Job Immeubles, 30 Avenue de Nancy, 57000 Metz
Plus de conseils :