Immobilier 2023 : à Montpellier, l'offre s'étoffe et le neuf rencontre un franc succès

Blandine Rochelle
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

S'il est encore dynamique, le marché immobilier de Montpellier et de sa métropole a tout de même amorcé une phase de stabilisation, ce qui se ressent tant dans les prix immobiliers dont la forte hausse s’est arrêtée que dans le volume d’offres qui augmente. Dans le secteur, l’immobilier neuf est largement plébiscité des acquéreurs.

Image
L'offre commence à s'étoffer à Montpellier, et le neuf rencontre un franc succès. © Pictarena - Adobe Stock
L'offre commence à s'étoffer à Montpellier, et le neuf rencontre un franc succès. © Pictarena - Adobe Stock
Sommaire

Le prix immobilier à Montpellier est de 3 798 €/m²

Dans la préfecture de l'Hérault, la demande est constante et forte. Pour autant, le prix immobilier à Montpellier a entamé son atterrissage en 2022 avec une augmentation de seulement 1 % sur l’ensemble de l’année. Et cette stabilisation des prix devrait se maintenir durant cette année 2023, en raison notamment de la hausse des taux d’intérêt qui ralentit le nombre de ventes. La demande demeure cependant relativement forte à Montpellier. Elle varie d’un quartier à l’autre, avec une demande accrue dans des quartiers tels que les Arceaux, Boutonnet, Beaux-Arts et Aiguelongue.

Il est à noter également que si les maisons sont très recherchées, elles ne représentent que 13 % du parc immobilier montpelliérain. Quant à leur prix de vente, il est relativement élevé. Comptez aux alentours de 4 000 €/m².

La pénurie de biens à vendre peut persister dans certains quartiers très prisés de Montpellier où les propriétaires hésitent à vendre et où la demande ne faiblit pas.

À Montpellier, les stocks de biens se reconstituent

Durant plusieurs mois, on a relevé une pénurie importante de biens à vendre. Cele-ci tend toutefois à se dissiper au profit d’une offre plus étoffée. Le nombre d’annonces a ainsi augmenté en même temps que les prix se sont stabilisés, et que les vendeurs sont sortis de leur torpeur. Cette tendance devrait dessiner celle de l’année 2023, non seulement pour Montpellier intra-muros, mais également pour les communes de l’agglomération, elles aussi très dynamiques.

Notez que même si les biens se vendent rapidement, les délais de vente ont tendance à se rallonger à Montpellier, laissant place à des marges de négociation qui s’élargissent.

Le marché du neuf en plein boom autour de Montpellier

À Montpellier et dans toute sa métropole, l’immobilier neuf fait face à une forte demande. Le nombre de chantiers de construction de logements neufs ne cesse d’augmenter, et de nombreux programmes sont sortis et/ou vont sortir de terre durant toute cette année 2023. Autre particularité de ce marché : malgré la hausse des taux, les primo-accédants sont encore très présents sur le marché immobilier neuf Montpelliérain, et nombreux sont ceux qui parviennent à faire l'acquisition d'un logement neuf, notamment grâce à des dispositifs comme le PTZ. Et là encore, Montpellier n'est pas la seule ville à faire l’objet d’une forte demande : des communes avoisinantes comme Saint-Gély-du-Fesc ou encore Saint-Mathieu-de-Tréviers sont également plébiscitées.

Les taux d’emprunt devraient poursuivre leur ascension. Cette hausse persistante aura probablement des conséquences sur le marché immobilier de Montpellier.

Estimer gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
2
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Cannes ne connaît pas la crise : ses prix immobiliers sont en augmentation et la ville abrite la 2e rue la plus chère de France, le Boulevard de la Croisette. © bwzenith - Getty images
Villes
Le Festival de Cannes se déroulera du mardi 14 mai au samedi 25 mai 2024. L’occasion de revenir sur le marché et les prix immobiliers de cette ville qui se pare chaque année d’une atmosphère pleine de...
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...