Publi-communiqué

Nantes et son agglomération : un secteur bien desservi par les transports publics

08 sep 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Jouissant d’une forte attractivité, l'agglomération nantaise attire chaque année 10 000 nouveaux arrivants. Il faut dire qu'elle ne manque pas d’atouts : une vitalité économique incontestable, un cadre de vie agréable et un réseau de transports en commun efficace.

Image
La tramway de Nantes
La qualité de son réseau de transports en commun compte pour beaucoup dans l'attractivité d'une ville (ici, Nantes) et de son agglomération. ©Leonid Andronov

Sommaire

L'agglomération nantaise fait le plein de nouveaux habitants

L’attrait exercé par Nantes et son agglomération ne date pas de la fin du confinement. Le dynamisme de leur vie économique et culturelle ainsi que la qualité de leurs établissements d’enseignement les ont placées, depuis plus d’une dizaine d'années déjà, au cœur de toutes les attentions. Rien d’étonnant, donc, à ce que Ligériens, Nantisiens (ex-Parisiens), néo-Nantais et autres nouveaux arrivants en provenance des quatre coins de l’hexagone aient jeté leur dévolu (on en recense 10 000 de plus chaque année, Ndlr) sur l'agglomération nantaise pour s'y installer.

Entre 2013 et 2019, on a recensé plus de 16 000 nouveaux habitants chaque année en Loire-Atlantique (Source : Insee)

Un réseau de transport fiable, rapide et sécurisé

Nantes et son agglomération peuvent s’enorgueillir de disposer de la Tan (Transports en Commun de l’Agglomération Nantaise), un réseau qui, en plus de constituer un mode de transport écologique, est également économique. Vous avez la chance de compter parmi les nouveaux arrivants ? Pour vous rendre dans l’une des 24 communes de l’agglomération nantaise d’est en ouest et du nord au sud, sachez que vous pourrez compter sur pas moins de :

  • 3 lignes de tramway,
  • 2 lignes de Busway,
  • 8 lignes Chronobus,
  • 43 lignes de bus
  • et même 3 navettes fluviales.
Image
Plan du réseau TAN de la région nantaise
Découvrez sans tarder les solutions de transport de votre (futur) quartier ! ©DR

Une offre de transports flexible et innovante

Quelle que soit votre façon de voyager, pourquoi ne pas rejoindre, vous aussi, la communauté des abonnés de la Tan ? Si vous aimez voyager sans limite, la formule illimitée vous permettra de vous déplacer, aussi souvent que vous le souhaitez, sur l’intégralité du réseau. Sachez que votre employeur pourra vous en rembourser la moitié grâce à la prime transport. Si vous préférez vous déplacer à votre rythme, l’offre sur mesure vous permettra de ne payer que ce que vous consommez.

Découvrez les abonnements Libertan !

Un réseau qui fait rimer diversité et liberté

Les transports en commun, oui mais pas que ! L’un des avantages (et non des moindres !) de la Tan est qu'avec votre abonnement, vous avez accès à une large palette de solutions de mobilité. En effet, l'abonnement Libertan facilite l’accès:

  • aux parkings relais (pour laisser votre voiture et emprunter les transports en commun),
  • aux vélos et aux voitures en libre-service,
  • aux cars (scolaires ou classiques),
  • aux trains (TER, tram-train).

Rien de tel pour multiplier les modes selon vos envies en toute simplicité.

Des prix au m² élevés mais en voie de stabilisation

Immobilièrement parlant, l’attractivité d’une ville n’est pas sans impacter son marché immobilier. À l’instar de nombreuses villes de la façade atlantique, Nantes, mais aussi son agglomération, sont soumises, depuis plusieurs mois déjà, à une forte tension immobilière. Comprenez par là que, non seulement dans le chef-lieu du département de la Loire-Atlantique mais aussi dans les communes avoisinantes, la demande est soutenue mais les biens à vendre sont rares… Pour autant, et bien que le pouvoir d’attraction de Nantes et de sa région (qui n’est plus à démontrer) ait pour conséquence de faire s’envoler le prix de son immobilier, force est de constater que la hausse tend quelque peu à ralentir. Jugez plutôt, le prix au m² à Nantes, qui atteint 4 119 € (maisons et appartements confondus *), n’accuse plus que 1,1 % de hausse sur 1 an, et ne progresse que de 0,3 % sur trois mois. En cause, notamment, un resserrement des conditions d’octroi des prêts immobiliers avec 45 % des dossiers de financement qui sont actuellement refusés.

En moyenne, le prix au m² en Loire-Atlantique est de 3 546 € **.

(*) Prix et indices des prix de l’immobilier (IPI) (**) Il s'agit du prix affiché (Source : SeLoger)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !