Saint-Brieuc : tous les quartiers sont attractifs !

Xavier Beaunieux
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La tension à laquelle est soumise le marché de l’immobilier briochin fait qu’aujourd’hui, l’attractivité se diffuse dans tous les secteurs de la préfecture des Côtes-d’Armor. Aux yeux des candidats à l’acquisition, il n’est donc plus un quartier de Saint-Brieuc qui se détache réellement des autres et c’est bel et bien la ville, dans sa totalité, qui est désormais passée au peigne fin par les acheteurs potentiels.

Image
Saint-Brieuc : tous les quartiers sont attractifs !
Tous les secteurs de Saint-Brieuc sont recherchés par les acheteurs potentiels. ©Svetlana Bondareva
Sommaire

« Recherche logement sur Saint-Brieuc désespérément ! »

Idéalement située (Paris est à un peu plus de deux heures de train et Rennes à environ une heure de voiture), affichant des prix accessibles (aux environs de 1 820 €/m²) et permettant à ses habitants de profiter d’un cadre de vie exceptionnel (entre mer et campagne bretonne), Saint-Brieuc dispose de plus d’un atout dans son sac pour séduire les acquéreurs potentiels. Victime de son succès, le marché de l’immobilier briochin est toutefois largement sous-offreur… « Il y a une pénurie de biens à vendre » déplore Sylvain Cresteaux, agent immobilier à Saint-Brieuc. Force est, en effet, de constater que dans la ville la plus peuplée des Côtes-d’Armor, le marché immobilier est hyper-tendu. Comprenez par là que l’on recense, à Saint-Brieuc, beaucoup de demandes pour très peu d’offres… et depuis l’acte 1 du confinement, la crainte qu’éprouvent les propriétaires briochins de peiner à retrouver un logement les pousse à restreindre leurs mises en vente, entretenant - par ricochet - la pénurie immobilière.

Le prix au m² à Saint-Brieuc atteint 1 820 € au terme d’une hausse de 12 % sur 1 an (Source : SeLoger).

Tous les secteurs de Saint-Brieuc sont dans le collimateur des acheteurs

Le décalage croissant entre une offre ténue et qui peine à se reconstituer et une demande pressante fait qu’aujourd’hui, plus aucun quartier n’est à la traîne et que c’est la globalité de la préfecture des Côtes-d’Armor qui est recherchée. « Où qu’il se trouve à Saint-Brieuc, si un bien est proposé au prix du marché, il trouvera preneur. Le marché briochin est tendu. C’est une réalité » indique Sylvain Cresteaux. En termes de prix, Cesson (1 929 €/m²) reste toutefois, avec Saint-Michel-Ouest (1 860 €/m²), le quartier le plus coté de Saint-Brieuc. Que ce soit pour y habiter ou pour y investir dans le locatif, les quartiers du Plateau, Glinglin et Gouédic, à forte teneur en étudiants, font également le plein d’acquéreurs. Le centre-ville briochin compte également de nombreux aficionados. S’il tend à être légèrement moins connu, le quartier du Tertre Notre-Dame (rues de La Mettrie, Colbert, Jean XXIII…) séduit toutefois par le calme qui y règne (à deux pas de l’agitation - toute relative depuis la mise en place du couvre-feu à 18 heures - de l’hyper-centre !) que par ses ruelles typiques, sans oublier le quartier du Légué et son célèbre port !

Quartier par quartier, quels sont les prix immobiliers à Saint-Brieuc ? 

Quartier Prix/m²
Les Villages 1 556 €
Ville Hellio 1 241 €
La Ville Jouha 1 673 €
La Tour d'Auvergne 1 577 €
Notre-dame 1 594 €
Saint-Michel-Ouest 1 860 €
Saint-Michel-Est 1 629 €
Centre-ville 1 594 €
Centre-ville Charner 1 468 €
Robien 1 631 €
La Ville Bougault-Beauvallon 1 424 €
La Croix-Saint-Lambert 1 494 €
La Ville Oger 1 496 €
Gouédic-Beaufeuillage 1 348 €
Europe-La Ville Bastard 1 141 €
Glinglin 1 424 €
Le Légué 1 496 €
Plateau 1 398 €
Cesson 1 929 €

Source : SeLoger - février 2021

Cet article vous a été utile ?
6
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Cannes ne connaît pas la crise : ses prix immobiliers sont en augmentation et la ville abrite la 2e rue la plus chère de France, le Boulevard de la Croisette. © bwzenith - Getty images
Villes
Le Festival de Cannes se déroulera du mardi 14 mai au samedi 25 mai 2024. L’occasion de revenir sur le marché et les prix immobiliers de cette ville qui se pare chaque année d’une atmosphère pleine de...
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...