Choisir et installer une pergola : mode d'emploi

Juliette Cadot
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Un petit coin de paradis, sous un petit coin de pergola ! Mais toutes ne se ressemblent pas. Manuelles, intelligentes, autoportées... Il en existe de plusieurs sortes. Si vous voulez sauter le pas cet été et installer la vôtre, on vous donne toutes les bonnes astuces. 

Image
choisir-installer-pergola-seloger
Bioclimatique, solaire, en toile ou à toit fixe, vous avez le choix entre de nombreuses options pour votre future pergola ! ©Ziga Plahutar - Getty Images
Sommaire

Une pergola, qu’est-ce que c’est exactement ?

Pergola, véranda, est-ce vraiment différent ? Eh bien oui. Contrairement à la véranda, la pergola est un espace ouvert  en extérieur. C'est-à-dire qu’au moins 3 des côtés de la pergola ne sont pas fermés. Son toit, souvent incliné, peut être plein, composé de stores ou encore fait de poutres qui se croisent. La véranda, elle, est un espace vitré qui donne sur l’extérieur… Mais qui est fermé.

Beaucoup de pergolas permettent d’abriter des salons de jardin sur des terrasses ou servent à couvrir des allées. 

Datant de l’antiquité, ces aménagements peuvent aussi être recouverts de lierre, de vignes ou de glycine qui s’entrelacent aux poutres, pour un toit naturel à l’aspect romantique.

Autoportée ou adossée ?

Avant d’entrer dans le détail, deux grands types de pergolas existent : les autoportées (ou autoportantes) ou les pergolas adossées. 

La première, autoportée, ne s’appuie sur aucun mur et peut être disposée où vous souhaitez dans votre extérieur. 

Dans le deuxième cas, la pergola adossée n’a pas 4 pieds, mais uniquement deux. L’autre partie de votre pergola s'appuie sur le mur extérieur de votre maison. Cette solution propose une réelle continuité entre l’intérieur et l’extérieur.

Bien choisir votre type de pergola

Vous avez le choix entre différents types de pergola : 

  • La pergola bioclimatique, l’un des modèles les plus récents, mais aussi l’un des plus technologiques. Ses lames peuvent s’adapter à tous les climats et toutes les intempéries possibles, avec un maximum de précision. Une pergola bioclimatique adossée, avec des stores sur chacun des côtés ouverts en plus du toit, sera utilisable toute l’année, à la manière d’une véranda. Pourquoi est-elle bioclimatique ? Notamment parce qu’elle régule seule la luminosité et la chaleur sur votre terrasse, grâce à ses lames orientables motorisées.
  • Les pergolas en toile sont les moins onéreuses. Souvent à ouverture et fermeture manuelles, un système de « store » vous permet de replier le toit en intégralité pour ne plus laisser que les pieds. C’est donc le système le plus ventilé, mais aussi le moins isolant en cas de temps frais.
  • La pergola à toit fixe, elle, ne permet pas de rétractation de toit et peut aussi bien disposer d'un toit en panneau solaire qu’en tuiles, ou en poutres ajourées qui permettent d’y faire pousser diverses plantations.
  • Les pergolas solaires sont récemment arrivées sur le marché : des panneaux solaires sont installés sur leur toit et permettent de générer de l'électricité. Ça vous permet de lier l’utile à l’agréable !

En ce qui concerne le matériau des pergolas, vous avez le choix et tout dépendra de vos goûts. Sachez que tous nécessitent au moins un peu d’entretien pour résister à l’humidité et à la rouille, mais que tous sont, par principe, pensés pour être résistants en extérieur.

Certaines pergolas bioclimatiques proposent même des lames intelligentes, qui s’ouvrent et se ferment en fonction des intempéries, sans que vous n’ayez à intervenir.

Faut-il une autorisation pour installer une pergola ?

Considérée comme une extension de votre maison, l’installation d’une pergola peut requérir un permis de construire ! C’est le cas notamment des pergolas adossées recouvrant une surface supérieure à 20 m². Pour une pergola plus petite, entre 5 m² et 20 m², vous pouvez faire une déclaration préalable aux travaux en mairie.

N’oubliez pas de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) si votre commune y est soumise : il pourrait vous imposer ou vous interdire certains matériaux pour votre future pergola.

A partir de 20 m², la pergola est considérée comme une extension de votre domicile et vous ne pourrez donc pas y couper, même si cet espace est ouvert.

Conseil pour installer votre pergola

Concernant les pergolas adossées, nous vous conseillons de vous faire aider de professionnels, à moins que vous n'en soyez un vous-même. Car même si vous avez de bonnes bases de bricolage, une mauvaise installation peut remettre en cause la solidité du mur de votre maison… Prudence, donc.

Il en va de même si vous avez opté pour le modèle bioclimatique ou un modèle électrique, ne vous risquez pas sans avoir de connaissances préalables sur le sujet : il s’agit d'électricité extérieure et ça n’est pas anodin. 

Pour une simple pergola autoportée, vous pouvez tenter l’expérience vous-même, notamment pour les pergolas démontables les plus légères que vous pouvez ranger en hiver et ressortir aux beaux jours. Celle-ci s’installe grâce à la mise en place de socles, de plots en béton ou via la fixation au sol des pieds grâce à une perceuse à percussion.

Comme toujours, n’hésitez pas à demander des renseignements et conseils auprès des professionnels lors de l'achat de votre pergola, selon le modèle que vous choisissez et l’endroit de votre jardin où vous l’installez.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
9
1

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Le portail en aluminium est à la fois esthétique et résistant. © OceanProd - Getty images
Autour du jardin
Le choix du portail pour votre jardin est un élément essentiel à prendre en compte, car il est installé à la fois pour votre sécurité, mais également pour s’intégrer parfaitement dans le décor. On...
Image
Les bienfaits des jardins thérapeutiques
Autour du jardin
Planter, entretenir, sentir, cueillir, goûter, s’occuper d’un jardin a de bien belles vertus. Aujourd’hui, les jardins thérapeutiques ont prouvé leurs bienfaits sur les malades et les personnes âgées.