Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Comment réaliser vos travaux de rénovation électrique en toute sécurité ?

Publi-communiqué

Comment réaliser vos travaux de rénovation électrique en toute sécurité ?

Pas question de rénover vous-même, sans l’aide de personne, l’installation électrique de votre habitation ! Car sécurité oblige, il est impératif de respecter certaines normes de sécurité et d’éviter de foncer, tête baissée…

Comment réaliser vos travaux de rénovation électrique en toute sécurité ?

Pour vos travaux d’électricité, faites appel à un professionnel

Que vous ayez pour projet de rénover totalement l’installation électrique de votre habitation ou de n’intervenir que dans certaines pièces, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel et cela, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, est-il besoin de vous rappeler les dangers de l’électricité ? Si vous ne prenez pas certaines précautions (travailler hors tension, porter des gants isolants), vous risquez une électrisation ou une électrocution, sans parler des risques d’incendie ou encore de court-circuit. De plus, faire le choix de se passer des services d’un électricien dans le but de réaliser des économies est bien souvent un mauvais calcul. Si un câble est mal posé, il vous faudra le changer ce qui générera des coûts supplémentaires, sans compter qu’il vous faudra investir dans du matériel spécifique (compteur, variateurs, etc.).

Imaginons maintenant qu’après avoir vendu votre logement, l’installation électrique que vous aviez rénovée vous-même s’avère défectueuse. C’est alors votre responsabilité que l’acheteur pourra engager si un incident/accident électrique survient. Enfin, et sans vouloir mettre en doute vos compétences, si vous les réalisez vous-même, il n’est pas à exclure que vos travaux de rénovation électrique s’éternisent… Pour toutes ces raisons, il est clairement préférable de confier vos travaux d'installation, de rénovation et de réparation électrique à un professionnel qui disposera non seulement de tout le matériel mais aussi des connaissances nécessaires pour mener à bien le chantier. Avec IZI by EDF, vous pourrez réserver en quelques clics l’intervention d’un électricien professionnel afin d’effectuer un diagnostic puis de réaliser vos travaux de rénovation électrique.

Bon à savoir
  • Après avoir choisi un électricien professionnel de son réseau, IZI-by-EDF lui confiera la réalisation de vos travaux de rénovation électrique.
  • Des conseillers spécialisés vous accompagneront de A à Z (devis, choix des équipements/matériaux, coordination des équipes…).

Électricité : ces normes auxquelles vous devez vous conformer

Dans le cadre d’une rénovation électrique complète, la norme NF C15-100 devra être respectée à la lettre. Sont notamment régis par cette norme l’emplacement – et le nombre – des prises de courant, la hauteur des interrupteurs, la mise à la terre, le diamètre des conducteurs ou encore la répartition des interrupteurs et des prises de courant, etc. En revanche, si vous envisagez de ne procéder qu’à la rénovation partielle de votre installation électrique, la conformité à la norme NF C15-100 ne sera plus exigée. Seule la mise en sécurité électrique devra alors être effectuée. Même chose si votre maison a plus de 15 années au compteur ou que vous avez l’intention de la vendre.

Bon à savoir

Réalisé en amont des travaux de rénovation électrique, le diagnostic permet de déterminer l’ampleur du chantier, de  prioriser les différences actions qui devront être menées et d’éviter ainsi toutes les mauvaises surprises. C’est pourquoi il est préférable de confier à un électricien la mission de réaliser ce diagnostic.  

À chaque pièce de la maison ses spécificités électriques 

Dans la norme NF C15-100 figure, entre autres recommandations, le nombre minimum de prises de courant dont chaque pièce de la maison devra être équipée. En effet, les règles applicables différent selon la destination de chaque pièce, c’est-à-dire en fonction de l’usage que l’on en fait. Dans une cuisine, la norme NF C15-100 préconise, par exemple, un minimum de quatre lignes différentes pour l’alimentation électrique des gros appareils ménagers. Quant aux prises électriques, sécurité oblige, pas question de les placer au-dessus de l’évier ! Et les règles se durcissent encore si c’est l’installation électrique de la salle de bains qui fait l’objet d’un lifting. En plus de la norme NF C15-100, la résistance « aux corps solides et aux corps liquides » (IP) devra également être assurée et pour réduire au maximum tout risque d’un contact entre l’eau et les appareils électriques, la norme a même découpé la salle de bains en trois zones de sécurité.  

Plus de conseils :