Bien chez soi : l’art de créer une ambiance olfactive naturelle

Cynthia Dubray
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Ça sent le sapin. Non, vraiment. Ça sent BON le sapin, le vrai. Pas celui qui pendouille à un rétroviseur. Celui qui nous transporte direct au cœur d’une forêt, avec son odeur fraîche et un peu magique. Ça donne envie, non ? On est d’accord. Pour parfumer votre intérieur autrement et naturellement, il suffit d’utiliser les bons produits, ceux meilleurs pour la santé et la planète. Toutes nos astuces !

Image
Petite table avec pot de fleurs, bougie, diffuseur et une lampe.
Créez un parfum qui vous ressemble pour votre intérieur et votre bien-être !
Sommaire

Des parfums au naturel

Le parfum synthétique, on oublie ! Sinon, c’est le mal de tête assuré, sans parler de l'impact sur notre santé à cause des substances chimiques. Il existe des alternatives aux prises et autres sprays que l’on trouve en grandes surfaces et à moindre coût. Et c’est une manière de faire un geste pour la planète en passant doucement en mode zéro déchet.

Les brumes parfumées

Elles sont faciles à réaliser soi-même. Dans un pulvérisateur, mélangez un peu d’eau florale (ou hydrolat) avec quelques gouttes d’huiles essentielles puis ajoutez de l’eau filtrée. Voilà, vous avez votre elixir d’intérieur. L’avantage des eaux florales, c’est qu’elles sont naturellement parfumées et le choix est très large. Vous pouvez faire de beaux mélanges avec les huiles essentielles et créer votre parfum personnalisé. Si vous souhaitez apporter encore plus de fraîcheur, vous pouvez rajouter une base d’alcool végétal sans asphalte ni glycol.   

Les décoctions 

C’est l’heure de la potion magique ! Il suffit de porter à ébullition des plantes, des écorces ou même des pelures d’agrumes. Filtrez l’eau et mettez-la dans un vaporisateur. Prenez des essences qui dégagent une forte odeur comme l’eucalyptus, la lavande ou le romarin. 

Le pot-pourri

Une astuce vieille comme le monde. Ou presque. Avec le pot-pourri, rien ne se perd, tout se transforme. Et en plus, c’est joli. Faites sécher au four à 130 C° ou au bord de la cheminée des fleurs (rose, muguet, jasmin), des plantes (laurier, eucalyptus) et des fruits (pelures d’agrumes, tranches fines de pommes). Comme le temps de séchage varie selon la taille et l’épaisseur, gardez un œil sur vos éléments afin qu’ils ne noircissent pas. Commencez la cuisson avec la porte entrouverte pour laisser s’échapper l'humidité. Puis placez ces mêmes éléments dans une coupelle. Afin de fixer l’odeur, saupoudrez-les de racine d’iris. Rajoutez des plantes aromatiques (lavande, romarin) et des épices (bâton de cannelle, clou de girofle). Pour allonger la durée de vie de votre pot-pourri, pensez à mélanger de temps en temps votre composition et déposez quelques gouttes d’huiles essentielles.

L’aromachologie ou l’étude des parfums

L’aromachologie, ou l’olfactothérapie, étudie le pouvoir des odeurs sur notre bien-être voire même notre santé mentale. Par exemple, il est souvent recommandé de sentir de la lavande en cas de stress puisqu’on lui confère des vertus relaxantes et reposantes.

Se mettre au parfum

La force des odeurs : leur pouvoir thérapeutique. Elles influent sur notre humeur et notre bien-être. En même temps, elles sont en lien direct avec nos émotions. Que ce soit un souvenir, un lieu ou un moment de partage, tout le monde a sa madeleine de Proust olfactive. C’est pourquoi les essences que l’on choisit pour son intérieur sont importantes, afin de se sentir bien chez soi. 

Le goût des odeurs

Certaines notes sucrées comme la vanille, la fraise, la pêche ou l’abricot sauront vous réconforter. Des saveurs rondes et chaleureuses qui ont tendance à nous ouvrir l'appétit ! 

La fleur de coton, les agrumes et la lavande sont des essences à privilégier quand on veut assainir son intérieur. C’est l’effet linge propre à peine sorti de la machine à laver.

Les fragrances boisées, cèdre, pin ou bois de santal, par exemple, apportent une touche de mystère et de caractère. Elles sont puissantes et envoûtantes à la fois. 

Des envies de fraîcheur ? Les notes florales ou iodées sont idéales. La plupart du temps, elles nous évoquent le printemps et les vacances.

Si vous avez besoin d’un coup de boost, les plantes aromatiques (basilic, romarin, thym) ont des propriétés stimulantes

Et pour pimenter un peu, pensez aux épices. La cardamome, la cannelle, le gingembre ou le clou de girofle, pour ne citer qu’elles, seront vos alliées.

Un esprit sain dans un intérieur sain

Entretenir et parfumer son intérieur naturellement suit la tendance du minimalisme qui prône le vivre mieux avec moins. Pour que vos créations olfactives embaument toutes vos pièces, faites régulièrement le tri et le gros ménage. Un nettoyage au bicarbonate de soude et vinaigre blanc de fond en comble pour tout bien désinfecter et prévenir des mauvaises odeurs. Et voilà un intérieur épuré qui sent bon !

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
aménager-chambre-2-enfants-seloger
Décoration intérieure
Deux enfants pour une chambre : le calcul peut être délicat..., mais de nombreuses astuces permettent d’aménager une chambre harmonieuse et agréable pour votre progéniture. Voici comment relever le...
Image
Objets vintage décoration
Décoration intérieure
Le concept de la seconde main a le vent en poupe, pour le grand bonheur des chineurs, des amoureux des pièces uniques ou de ceux qui veulent donner un look plus personnel à leur déco. Découvrez 7...
Image
Tendance déco aluminium
Décoration intérieure
Polyvalent et robuste, l’aluminium est plus que jamais au cœur du design intérieur et extérieur. Loin de l’image froide que le matériau avait auparavant, l’alu et son chrome rutilant apportent...
Image
combien-coute-refaire-cuisine-seloger-castorama
Décoration intérieure
Si vous avez envie d’une cuisine neuve mais pas de déménager, que vous souhaitez une cuisine plus moderne ou qui vous ressemble plus… Pourquoi ne pas en faire la rénovation vous-même, ou avec l’aide d...