Mieux vieillir… en maison partagée ?

Juliette Cadot
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

En vieillissant, deux possibilités s’offrent généralement à vous ou à vos proches : partir en maison de retraite ou rester dans votre logement. C’est sans compter le développement de nouveaux logements, notamment les maisons partagées.

Image
refaire-salle-de-bain-soi-meme-seloger
La maison partagée est une excellente alternative aux EHPAD. ©KatarzynaBialasiewicz - Getty Images
Sommaire

Une maison partagée, qu’est-ce que c’est ?

La population française est de plus en plus vieillissante, mais également de plus en plus isolée. Pour lutter contre cette tendance, les maisons partagées proposent de rompre la solitude et l’isolement, en promettant une vie en communauté. C'est aussi l'occasion de développer de nouvelles amitiés et de multiplier les activités.

Par ailleurs, pour une tranche de la population plus vulnérable, les maisons partagées sont souvent un gage de sécurité, en cas d’urgence, par exemple. En fonction des maisons, des équipes soignantes peuvent loger sur place ou effectuer des visites régulières. 

En occupant sa propre chambre, chaque colocataire préserve malgré tout son indépendance et sa mobilité. 

Autre avantage : le budget est généralement moindre par rapport à une maison de retraite, car les frais sont partagés entre tous les habitants. Un intérêt économique à ne pas négliger !

Les différents types de maisons partagées

Les maisons partagées pour séniors

Ni un EPHAD ni un service de soins à domicile, la maison partagée est à la croisée des chemins. Concrètement, la maison partagée pour séniors ressemble à une colocation, qui serait réservée aux personnes d’un certain âge. 

Pouvant accueillir jusqu’à une dizaine de personnes, chacune d'entre elles dispose de sa propre chambre et souvent de son espace salle de bains attenant, pour une réelle intimité. En revanche, les pièces de vie sont en commun ! 

Dans la majorité de ces maisons, il est préférable que les futurs colocataires soient psychiquement valides, pour une organisation optimale. 

Les maisons partagées intergénérationnelles 

Si la maison partagée pour séniors se concentre sur une colocation entre personnes d’âge mûr, les maisons partagées intergénérationnelles mettent au contraire un point d’honneur à mêler tous les âges. 

C'est la possibilité de faire cohabiter des familles avec de jeunes enfants, ou bien encore des étudiants avec des personnes plus âgées. L’échange et la communication entre les différentes personnes offrent une véritable possibilité de garder un esprit alerte et ouvert sur le monde. 

Dans certains cas, les résidences partagées sont créées autour d’un thème concernant tous les habitants, comme la musique, par exemple. 

Quels contrats immobiliers pour les maisons partagées ?

Colocation, location, bailleur… Il existe pour l’instant un grand nombre de formules permettant d’accéder aux maisons partagées pour séniors. Il dépend de chacun de s’orienter vers une maison avec la formule la plus appropriée. 

Dans la majorité des cas, il est bon de garder à l’esprit que ces formules permettent généralement de bénéficier des aides au logement ou encore des APA (allocations personnalisées d’autonomie). 

Si certaines entreprises ont repris le système des maisons partagées pour les développer ou les franchiser, les initiatives individuelles se multiplient, en parallèle.

D'ailleurs, vous pouvez vous-même devenir propriétaire d'une maison partagée. De cette façon, les négociations tarifaires sont gérées entre chacun des habitants. 

Attention à ne pas confondre maisons partagées et foyers-logements. Ces derniers se situent dans les maisons de retraite ou les résidences seniors.

Cet article vous a été utile ?
1
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Préparer la rentrée sans stress - SeLoger
Tendances
On sait tous comment ça se passe, chaque année c’est la même chose. Après des vacances calmes ou bien remplies, entre valises, jeux d’eau ou rando, farniente ou découverte, il faut se remettre dans le...
Image
Un potager chez soi
Tendances
Ralentir, préférer les produits locaux, consommer moins mais mieux… Cette tendance issue du mouvement slow life fait de plus en plus de nouveaux adeptes. À juste titre ! D’ailleurs si vous rêvez de...