Cet article a été rédigé avec notre partenaire Nexity, expert en promotion immobilière.

Comment préparer sa retraite grâce à l’immobilier ?

Blandine Rochelle 25 mai 2023
mis à jour le
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La retraite est plus que jamais un sujet de préoccupation pour les Français : À partir de quand la préparer ? Quelles solutions prioriser ? Pour être serein et en profiter pleinement le moment venu, l'immobilier reste un moyen sûr et rentable de prendre sa retraite en main.

Image
L'immobilier reste une valeur refuge et se montre rassurant pour les personnes souhaitant placer leur capital et préparer leur retraite. © Rido - Adobe Stock
L'immobilier reste une valeur refuge et se montre rassurant pour les personnes souhaitant placer leur capital et préparer leur retraite. © Rido - Adobe Stock
Sommaire

Quelles solutions pour préparer votre retraite en toute sérénité ?

La retraite représente un enjeu important, et de plus en plus de Français s’interrogent pour savoir comment anticiper cette période charnière de leur vie, la préparer le mieux possible et en profiter de façon optimale sans subir une baisse drastique de leur niveau de vie. Parmi les solutions qui sont les plus couramment suggérées, la pierre et l’assurance-vie restent les placements préférés des Français, et donc les solutions les plus envisageables. Or, entre la baisse de rendement des fonds Euros ces dernières années d’un côté, et la hausse des taux de crédit immobilier de l’autre, l’arbitrage ne semble plus aussi simple.

Sachez que d’une façon générale, l’idéal demeure de diversifier ses placements, autant que faire se peut. En effet, la diversification permet de réduire le risque de perte en répartissant vos investissements sur différentes classes d’actifs, à l'instar de l’assurance-vie et de l’immobilier. De ce fait, si l’une de ces classes d’actifs subit une baisse, l'autre peut compenser la perte et limiter l’impact sur votre portefeuille global. Mais l'avantage avec la pierre, c'est sa durabilité et sa polyvalence. En effet, un bien immobilier peut servir à la fois de résidence secondaire, de location saisonnière, d'investissement locatif, puis de patrimoine à transmettre ! Il vous accompagne donc pour différents usages, tout au long de votre vie.

Prenez contact avec un conseiller Nexity pour un bilan patrimonial.

L’immobilier, une valeur refuge

Ainsi, bien qu’il soit judicieux de diversifier ses placements, placer son capital dans l’immobilier demeure un gage de sécurité, quel que soit le contexte économique et social. En effet, l’immobilier reste une valeur refuge par excellence, même dans un contexte de remontée des taux de crédit. Il s’agit d’un placement sécurisé et tangible qui vous permet de vous constituer un patrimoine et de préparer votre retraite de plusieurs manières. On relève un grand nombre d’avantages à l’investissement dans l’immobilier en vue de préparer sa retraite :

  • D’abord, notez que l’immobilier est une valeur physique, qui peut donc rassurer un grand nombre d’investisseurs. A ce titre, vous pouvez utiliser la propriété que vous acquerrez, la changer d’usage, modifier la forme de la location, et votre investissement demeure tangible et réel.
  • De plus l’immobilier génère des revenus passifs réguliers sous forme de loyers, et vous bénéficiez ainsi d’un revenu stable même en période de crise économique.
  • L’immobilier offre un potentiel de croissance à long terme, les biens prenant généralement de la valeur au fil du temps, ce qui peut offrir des rendements attractifs ;
  • L’immobilier est souvent considéré comme une protection contre l’inflation, car lorsque l’inflation augmente, les prix immobiliers ont tendance à augmenter également, ce qui offre une protection contre la perte de pouvoir d’achat.
  • Enfin, les taux d’intérêt ont beau augmenter, ils demeurent encore raisonnables, et dans le cadre d’un investissement locatif, notez que vous avez la possibilité de déduire les intérêts d’emprunt de vos revenus imposables.

Propriétaire ou non, découvrez comment prioriser vos projets

Quelle que soit votre situation, propriétaire ou non de votre résidence principale, il est possible de prioriser dès à présent vos projets en vous tournant vers différentes formes d’acquisitions, qui vous seront bénéfiques pour préparer votre retraite.

Je suis propriétaire : j’investis dans l’immobilier locatif

Si vous êtes déjà propriétaire de votre résidence principale, la pierre demeure un placement sûr qu’il est judicieux d’envisager sans plus tarder. Investir dans le locatif le plus tôt possible vous permettra de vous constituer des revenus complémentaires issus des loyers à votre retraite. De plus, ce projet pourra vous permettre dès maintenant de profiter d’avantages fiscaux liés à votre investissement locatif, et donc de réduire le montant de votre impôt. C'est notamment le cas si vous choisissez d'acheter un logement neuf avec le dispositif Pinel+ !

Je ne suis pas propriétaire : j’achète ma résidence principale

Si vous n’êtes pas encore propriétaire de votre résidence principale, il est important de l’envisager le plus vite possible durant votre période d’activité. Vous pouvez réaliser un effort d’épargne qui vous permettra de vous libérer d’un poste de dépense souvent conséquent au moment de la retraite : le logement. Être propriétaire de son logement lors de sa retraite permet de diminuer ses charges et compenser ainsi la baisse de ses revenus. De plus, vous commencez ainsi à vous constituer un patrimoine, que vous pourrez également transmettre à vos enfants à votre décès.

La retraite en France :

  • 17,4 millions de retraités
  • 1 410 € net/mois, c’est le montant moyen de la retraite
  • 69 % des personnes réalisant un investissement locatif le font pour préparer la retraite
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
intérieur d'un appartement cosy
Investir
On ne va pas se mentir, ces derniers mois, le marché de l’immobilier n’envoyait pas des paillettes dans la vie de potentiels investisseurs. Hausse des taux, prix qui ne baisse pas assez, pénurie de...