De combien pouvez-vous négocier le prix de votre futur logement ?

De combien pouvez-vous négocier le prix de votre futur logement ?
partage(s)

Et un, et deux et trois mois que ça dure ! Du côté des marges de négociation, dans l’immobilier ancien, la tendance est à la hausse mais toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne...

11,8 % de ristourne sur les maisons du côté de Châlons-en-Champagne 

Quel est le point commun entre les marchés immobiliers du Limousin, du Centre, des Pays de la Loire et de la Champagne–Ardenne ?  Comme le fait remarquer Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, dans toutes ces régions, « les marges restent élevées sur des marchés étroits ». En résultent des marges sur les maisons oscillant entre 11,7 % vers Limoges, 9,4 % du côté de Nantes, 11,8 % à Châlons-en-Champagne ou encore 10,5 % à Orléans. 

Marge de négociation en France - Baromètre LPI-SeLoger juin 2016

À peine 2,2 % sur les prix de l'immobilier en Midi-Pyrénées et en Alsace

Que l’on soit en présence d’une « pression soutenue » ou au contraire d’un marché manquant de « dynamisme », les effets sont les mêmes : les marges de négociation volent au ras des pâquerettes… Jugez plutôt, malgré une forte demande, la décote sur les maisons avoisine seulement 2,2 % en Midi-Pyrénées, et elle atteint 3,5 % en moyenne en région Rhône-Alpes. En Alsace ou en Franche-Comté où le marché fait preuve de mollesse, les niveaux des marges constatés sur les maisons se chiffrent respectivement à  2,2 %  et 2,8 %.

Les marges de négociation ont retrouvé leur niveau de l’année dernière

Les propriétaires-vendeurs ayant retrouvé le moral, les prix immobiliers qu’ils affichent sont à la hausse, tout comme le niveau moyen des ristournes que peuvent négocier les acquéreurs ! Sur les mois de mars, avril et mai, les marges de négociation ont ainsi progressé sans discontinuerEt si leur niveau tend à se consolider en ce qui concerne les maisons, côté appartements, la hausse s’accélère même. Suite à ce mouvement ascensionnel, il est d’ailleurs intéressant de constater que dans l’immobilier ancien, les marges de négociation ont retrouvé le niveau qui était le leur en 2015.

Les points clés à retenir 

  • C’est le 3e mois de suite que les marges de négociation progressent.
  • Les marges sont au plus bas en Alsace et en Midi-Pyrénées (2,2 % sur les maisons).
  • Dans le Limousin, les prix de vente sont largement débattus (11,7 %). 

La rédaction vous conseille :