Entrée en vigueur du label Bâtiment Bas Carbone le 1er mars 2016

Entrée en vigueur du label Bâtiment Bas Carbone le 1er mars 2016

Ce nouveau label vert, prévu pour le 1er mars 2016, permettra de mesurer l'empreinte carbone des bâtiments tout au long de leur existence.

L'association pour le développement du Bâtiment Bas Carbone (BBCA), le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) et l'organisme de certification Certivea ont récemment présenté le premier label Bâtiment bas carbone. En vigueur à partir du 1er mars 2016, il vise à diviser par deux les émissions carbone des bâtiments. D'après Hélène Genin, déléguée générale du label, ce dernier, qui viendra s'ajouter aux dispositifs d'évaluation de performance environnementale déjà en place, aura pour finalité de « mesurer l'empreinte carbone des bâtiments » pendant tout le cycle, de leur construction à leur exploitation jusqu'à leur fin de vie.

Diviser par deux l'empreinte carbone dans le secteur de la construction

Le calcul est simple : 1 m² de bâtiment neuf émet environ 1 tonne de carbone dans l’atmosphère. De ce fait, « la réduction des émissions liées au secteur de la construction est l'une des clés de la maîtrise du changement climatique », précise Stanislas Pottier, président de l'association BBCA et directeur du développement durable du Groupe Crédit Agricole S.A.

Les méthodes et les technologies existent aujourd'hui pour diviser par deux cette empreinte carbone ».

Stanislas Pottier, président de l'association BBCA

La rédaction vous conseille :