Les volumes des crédits immobiliers augmenteront de 8 % en 2017 !

Les volumes des crédits immobiliers augmenteront de 8 % en 2017 !
partage(s)

Le marché du crédit immobilier se porte à merveille en 2017, avec des volumes en forte hausse et des taux toujours très attractifs pour les emprunteurs mais, les perspectives sont moins florissantes pour 2018.

Crédits immobiliers : des volumes en forte hausse en 2017

Selon une étude menée par J’aime mon courtier, groupement de courtiers en crédit immobilier, en 2017, le contexte était très favorable à l'achat et tout le marché immobilier en a bénéficié. Les transactions dans l’ancien devraient atteindre les 900 000 unités, soit une progression de 5,8 % sur un an. De plus, la société estime que, sur l’ensemble de l’année 2017, les taux des emprunts immobiliers n’auront augmenté que de 0,30 %, tandis que le taux moyen devrait atteindre 1,70 % d’ici fin décembre 2017. Toujours selon les prévisions du groupement de courtiers, le volume des crédits immobiliers sera en hausse de 8 % à la fin de l’année, pour atteindre les 166 milliards, contre 154 milliards en 2016, et ce avant la mise en place de la loi Sapin 2, qui autorisera la résiliation annuelle de l'assurance emprunteur.

Chiffres clés

En moyenne, les taux de crédit ont augmenté de 0,30 % sur un an.

Réforme du PTZ : un coup dur pour les primo-accédants ?

En revanche, les perspectives sont moins florissantes pour 2018, avec une hausse des taux qui devrait se poursuivre de manière progressive (entre 0,40 % et 0,60 %). Selon J’aime mon courtier, « la hausse des taux s’accompagnera d’un durcissement des conditions d’octroi avec des durées plus courtes afin d’amortir plus vite et une demande d’apport plus importante. La nécessité de passer par un courtier sera donc encore plus grande en 2018. » De leur côté, les prix de l’immobilier pourraient continuer à augmenter, alors que l’impact de la réduction du PTZ (Prêt à Taux Zéro), décidée par le gouvernement, devrait se faire sentir, plus particulièrement dans le marché du neuf. Un avis partagé par le Crédit Foncier, qui précise qu’en 2016, 70 % des primo-accédants dans le neuf ont bénéficié d’un PTZ et/ou d’un Prêt à l’Accession Sociale (PAS). 

Conseil SeLoger

Pour votre crédit immobilier, tournez-vous vers SeLoger afin d'obtenir le meilleur taux.