Réduire ses frais de notaire pour acheter plus grand

Vous passez par une agence immobilière ? Demandez à payer les honoraires de l’agence séparément. ©Fotolia
partage(s)

Vous envisagez une acquisition ? Vous devrez payer des frais d’acte notarié, improprement appelés « frais de notaire » (environ 7% dans l’ancien, 2,5% dans le neuf). Découvrez vite les astuces qui permettent de minorer l’addition et de gagner de l’espace supplémentaire !

Vous passez par une agence immobilière ? Demandez à payer les honoraires de l’agence séparément. De fait, les frais de notaire seront calculés sur le montant net vendeur et non sur le coût total de la transaction (incluant les frais).

Démonstration :

  • Vous achetez un bien à 300 000 euros.
  • Les frais d’agences sont de 12 000 euros.

Si vous ne les excluez pas, vous payerez 21 000 euros de frais de notaire.
En les excluant, les frais de notaires calculés sur 288 000 euros sont seulement de 20 160 euros. Soit une économie de 840 euros !

Conseil Seloger

Examinez le mandat de vente, et vérifiez qu’il stipule que ce soit vous l’acheteur qui payez les frais d’agence. Ce n’est pas le cas ? Demandez à l’agent immobilier de le refaire le cas échéant. Il n’a rien à perdre, le vendeur non plus, et vous avez tout à gagner !

Achetez le mobilier à part

Le logement que vous convoitez contient sans doute des équipements intérieurs. Faites déduire du prix de vente la cuisine équipée, l’électroménager, les meubles, les lustres... Faites indiquer sur le compromis de vente le montant d’achat du logement et celui des équipements séparément. Les frais de notaire seront alors calculés uniquement sur le prix du bien immobilier.

Démonstration :

  • Vous achetez un bien à 300 000 euros.
  • Il comprend des équipements estimés à 25 000 euros.

Si vous ne les excluez pas, vous payerez 21 000 euros de frais de notaire.
En les excluant, les frais de notaire calculés sur 279 000 euros sont seulement de 19 530 euros.
Soit une économie de 1 470 euros !

N'oubliez pas de tenir compte des factures et des dates d’achat pour estimer au mieux le prix des équipements.