Propriétaires : nos astuces pour gérer au mieux votre budget

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un appartement et souhaitez trouver une solution pour mieux gérer votre budget ? Épargne, regroupement de crédits, aides accessibles aux propriétaires… découvrez les astuces budget.

Image
Anticipation, épargne… tour d’horizon des petites astuces pour mieux gérer son budget. ©  Drazen Zigic – Getty Images
Anticipation, épargne… tour d’horizon des petites astuces pour mieux gérer son budget. © Draz
Sommaire

Propriétaire : les conseils pour optimiser votre budget

Taxe foncière, mensualités de crédit, charges de copropriété, factures d’énergie, coût des travaux… en tant que propriétaire, vous avez de nombreuses dépenses mensuelles qu’il peut être difficile à absorber si vous ne gérez pas votre budget de façon stricte, plus particulièrement si vous êtes primo-accédant. Pour le maintenir équilibré, des solutions budget existent pour venir en aide aux propriétaires. La première consiste à mettre en place un budget solide, vous permettant d’avoir une vision claire de vos revenus et de vos dépenses mensuelles. Mettez de côté les sommes qui correspondent aux charges fixes afin de pouvoir les régler sans difficulté. Si des échéances importantes s’annoncent (achat de bois de chauffage, travaux dans la maison, vacances…), pensez à mettre de côté chaque mois pour être certain de disposer de la somme quand viendra le moment de payer. En ce qui concerne les dépenses occasionnelles, essayez de les planifier autant que possible en constituant une épargne supplémentaire, que vous pourrez considérer comme votre « fonds d’urgence ». Enfin, faites vos comptes régulièrement pour identifier les domaines dans lesquels vous pouvez réduire les coûts.

Une fois la somme que vous souhaitez épargner chaque mois identifiée, programmez des virements automatiques vers vos différents livrets.

Les autres solutions pour gérer votre budget

Si une gestion sérieuse de vos revenus est une première étape essentielle pour mieux appréhender vos différentes dépenses, d’autres solutions peuvent vous permettre de mieux gérer votre budget. Par exemple, si vous avez une chambre, un garage ou un bureau qui est inutilisé, vous pouvez louer cet espace pour générer des revenus supplémentaires. En outre, il est souvent judicieux de renégocier vos différents contrats d’assurance, de crédit et de services. En faisant jouer la concurrence, vous pourriez faire de belles économies sur votre assurance auto, votre assurance emprunteur ou encore sur vos factures d’énergie ou Internet. En réduisant ces coûts réguliers, vous pouvez libérer des fonds supplémentaires pouvant accroître votre capacité d’épargne. Par ailleurs, si vous avez souscrit différents crédits à la consommation, opter pour un regroupement de crédits vous permettra de bénéficier d’un taux d’intérêt plus avantageux et donc de faire des économies, en plus de simplifier la gestion de vos comptes en ayant plus qu’une seule ligne de crédit.

Les aides financières disponibles pour les propriétaires

Si vous êtes propriétaires et que vous avez des revenus modestes, vous avez peut-être le droit à l’APL Accession. Délivrée chaque mois par la CAF, cette aide a pour objectif de permettre aux propriétaires de réduire les mensualités de leur crédit de 20 à 25 %. L’APL Accession atteint 155 € par mois en moyenne. Attention toutefois, l’accès à cette aide a été fortement restreint depuis le 1er janvier 2018. Avant cette date, tout propriétaire pouvait faire une demande d’APL Accession, sous conditions de revenus. Désormais, cette aide est réservée aux personnes ayant souscrit un prêt aidé par l'Etat (prêt conventionné, PAS...) avant le 1er janvier 2020 et qui ont acheté un logement ancien, situé en zone 3, rassemblant les communes de moins de 100 000 habitants (hors zones tendues). Si vous souhaitez rénover énergétiquement votre logement mais que vous n’avez pas le budget adéquat, pensez à solliciter les aides nationales et locales pour vous aider à les financer. La plus connue, MaPrimeRénov', peut prendre en charge jusqu’à 90 % du montant des travaux pour les revenus les plus modestes, avec un plafond de prise en charge des travaux porté à 70 000 € pour les rénovations les plus performantes.

Les subventions mono-gestes (isolation, ventilation) de MaPrimeRénov’ sont de nouveau accessibles aux propriétaires de passoires thermiques.

Cet article vous a été utile ?
1
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Le leasing immobilier vous permet d'acquérir votre logement progressivement tout en vous constituant une épargne. © SolStock - Getty images
Acheter
Le leasing immobilier, également connu sous le nom de location-accession, est une solution de financement innovante permettant d’acquérir un bien immobilier de manière progressive. Dans un contexte où...
Image
Faire construire, c’est être certain d’avoir une maison sur mesure… mais aussi de ne pas bénéficier du PTZ. © aanton - Getty Images
Acheter
Quand on a pour projet de vivre dans une maison, un choix s’offre à nous : acheter un bien existant ou faire construire. Entre le confort du neuf et le charme de l’ancien, le choix peut s'avérer...
Image
Evaluez réellement les risques en cas de procédure au sein de la copropriété : toutes les procédures ne se valent pas. © LaylaBird - Getty images
Acheter
Lorsque l'on souhaite acheter un logement en copropriété, il peut arriver de s’apercevoir que la copropriété concernée fait l’objet d’une procédure en cours. Il est important de se pencher sur la...