Un appartement parisien de 8 m² mais 100% fonctionnel

partage(s)

Complètement repensée par le cabinet d’architectes Studio Kitoko, une chambre de bonne parisienne XXS s’est transformée en un ravissant petit appartement dont le moindre m2 a été optimisé.

En dépit d’une superficie de (seulement !) 8 m², cette ancienne chambre de bonne située au 7e étage d’un immeuble haussmannien a tout d’une grande !

Au prix d’une astucieuse réorganisation de l’espace et d’une optimisation du moindre mètre carré disponible, le cabinet Kitoko l'a entièrement rénovée, réussissant le tour de force de compenser les dimensions « mini-mini-mini » de cette chambre de bonne par une fonctionnalité hors du commun.

Une salle de bains dans la cloison


L’intérieur de la fameuse salle de bains. À la rédac’ de SeLoger, on a été bluffés !

Parmi les astuces utilisées pour pallier la petitesse de l’endroit, on notera l’installation d’une cloison le long de tout un pan de mur. Dédiée au rangement, cette (fameuse !) cloison contient :

  • un lit simple (que camoufle une porte coulissante),
  • un escalier de rangement (qui permet d’accéder au couchage),
  • une garde-robe escamotable,
  • une table équipée de deux chaises suspendues (on peut manger ou travailler dessus),
  • de multiples rangements et étagères,
  • une salle de bains et des WC.

Côté cuisine, la kitchenette abrite un réfrigérateur, un four à micro-ondes et une plaque chauffante amovible. Quant à l’évier, il est caché sous le plan de travail.


En mode « table » si l’on dîne (en amoureux ou en solo) mais on peut passer en mode « bureau » si l’on préfère travailler…

Bon à savoir

Rappelons toutefois qu’en application du décret n° 2002-120 définissant la notion de logement décent, une location (à l’exception toutefois des locations saisonnières) doit nécessairement afficher :

  • une superficie d’au moins 9 m²,
  • ainsi qu’une hauteur minimale de 2,2 m sous plafond ou un volume minimum de 20 m3.