Arroser votre jardin, c’est bien mais efficacement, c’est mieux

Arroser votre jardin, c’est bien mais efficacement, c’est mieux
partage(s)

Bien que vous ayez la main verte, chaque saison apporte son lot de questions lorsqu’il s’agit d’arroser votre jardin. Faut-il préparer la terre ? Quelle quantité d’eau faut-il apporter ? SeLoger vous apporte toutes les réponses. 

Commencez par préparer votre terre

Il est impératif que vous choyiez votre terre avant toute chose, car si elle est trop tassée, l’eau n’y pénètrera pas facilement et s’évaporera rapidement. Equipez-vous donc d’outils tels qu’une binette, une griffe ou encore une biobêche, et travaillez votre terre en cassant la croûte qui s’est formée à la surface. Cette action vous permettra également de casser les capillaires qui se forment dans le sol, ce qui limitera grandement les pertes d’eau par évaporation.

Conseil SeLoger

Il est préférable de ne pas arroser votre jardin trop souvent mais de l’arroser abondamment à chaque fois. En effet, un arrosage quotidien perturbe les cycles naturels, il favorise l’apparition des maladies et appauvrit le sol. 

Réalisez un paillage du sol pour garder l'humidité

A l’état naturel, un sol nu est anormal. Il convient donc d’avoir recours au paillage. Cette technique consiste à recouvrir le sol de l’un ou l’autre des matériaux suivants :

  • Des matériaux organiques tels que les copeaux de bois, les feuilles mortes ou les pailles de céréales.
  • Des matériaux minéraux tels que la pouzzolane, les billes d’argile ou encore les ardoises concassées.
  • Des matériaux plastiques ou textiles tels que les films plastiques ou les toiles tissées.

Le paillis permet de maintenir l’humidité au pied des plantes car il absorbe l’eau, ce qui vous permet de limiter les apports en eau et d’arroser moins souvent. Pour une meilleure efficacité, il vous faudra renouveler le paillis au cours de l’année et privilégier son épandage avant l’été, quand le sol est suffisamment réchauffé. Cette technique s'applique dans tout votre que jardin : au potager, au verger, au pied des haies, dans les massifs de plantes, mais également dans vos plantes en pot et vos jardinières.

Bon savoir

Il est possible d'utiliser la méthode du paillage tout au long de l’année, car si le paillis protège vos plantes du froid de l’hiver, il les protège également de la chaleur de l’été.

Choisissez le meilleur moment pour arroser votre jardin

Notez bien qu’un sol qui s’assèche ne doit pas vous alerter outre mesure, la règle qui prévaut en matière d’arrosage, c’est que les racines des plantes soient toujours humides.

  • Au printemps et à l’automne, préférez le matin pour arroser vos plantes, car de cette façon, le sol aura le temps de s’assécher avant la tombée de la nuit mais les racines resteront humides, et vous éviterez ainsi les éventuels dégâts que peuvent causer les gelées nocturnes.
  • En été, il vous faudra choisir un moment frais pour l’arrosage : soit le plus tard possible en soirée, soit tôt le matin, afin de limiter les pertes par évaporation.

Le mot d’ordre lorsqu’il s’agit de choisir le moment d’arroser son jardin, c’est de ne jamais le faire en plein soleil, car l’humidité additionnée à la chaleur favorise le développement des maladies. De plus, les gouttes d’eau ont un effet loupe, ce qui peut entrainer des brûlures du feuillage.

Adoptez les bons gestes au moment de l’arrosage

La meilleure façon d’arroser votre jardin reste l’arrosage « au goulot », c’est-à-dire que vous n’allez pas essayer de former un effet « eau de pluie » avec votre arrosoir, mais vous allez, au contraire, arroser directement avec votre tuyau ou retirer la « pomme » de votre arrosoir. Cependant, adaptez votre façon d’arroser en fonction des plantes. En effet, tous les semis mais également certains légumes tels que les choux et les salades, apprécieront plutôt l’aspersion, privilégiez donc un arrosage en « eau de pluie » pour ces derniers.

N’oubliez pas de verser l’eau directement au pied de vos plantes, car cela évite la repousse des mauvaises herbes, l’apparition des limaces mais cela vous permet également de limiter la perte d’eau.

Les points clés à retenir

Avant de sortir votre arrosoir ou votre tuyau d’arrosage, assurez-vous que vous avez suffisamment préparé votre jardin en amont. Choisissez bien le meilleur moment pour arroser votre jardin selon la saison, et n’arrosez jamais en plein soleil. Enfin, préférez un arrosage « au goulot » pour la plupart des plantes et légumes, mais retenez que certains apprécieront plutôt un arrosage « en eau de pluie ».

La rédaction vous conseille :