Rechercher un article

Cannes vs Antibes : le match immobilier !

Cannes vs Antibes : le match immobilier !

Ce mois-ci, ce sont deux poids-lourds de l’immobilier azuréen qui s’affrontent. Prix au m², évolution du marché, prix des logements, rapport entre l’offre et la demande… Quelle ville, de Cannes ou d’Antibes, l’emportera ?

Cannes vs Antibes : le match immobilier !

Prix au m² : Cannes plus chère à l’achat qu’Antibes

Selon les données qu’a recueillies le baromètre LPI-SeLoger, il coûte plus cher de devenir propriétaire à Cannes qu’à Antibes. En effet, le prix immobilier à Cannes atteint 4 686 € du m² alors qu’il se « limite » à 4 047 €/m² à Antibes. Exception faite de Paris, des grandes villes franciliennes (Neuilly, Levallois, Versailles, etc.) et de Lyon, c’est d’ailleurs à Cannes que les prix des logements sont les plus élevés, avec des tarifs pouvant aller du simple au quintuple selon les biens et les quartiers ! Pour autant, force est de constater que les prix cannois et antibois restent tous deux largement supérieurs à la moyenne nationale qui se monte à 3 494 €/m² dans l’ancien.

Bon à savoir

En France, dans l’ancien, le m² se monnaye aux environs de 3 494 €.

Le prix de l’immobilier monte à Antibes mais il recule à Cannes

Le baromètre LPI-SeLoger nous apprend que sur les douze derniers mois, le prix au m² à Antibes tend à se stabiliser (+ 0,3 %) alors qu’à Cannes, au contraire, les tarifs immobiliers s’érodent (- 1,2 %). Toutes choses étant égales par ailleurs, il est intéressant de mettre en perspective l’évolution que connaissent actuellement les prix dans ces deux villes de la côte d’Azur avec celle qui les caractérisait, il y a un an de ça. À fin-septembre 2018, la progression du prix des logements antibois se limitait à 0,8 % alors que le prix de l’immobilier cannois enregistrait, pour sa part, 7,9 % de hausse annuelle. Il ressort de cette comparaison que si les prix antibois affichent une indéniable stabilité, les prix cannois ralentissent considérablement.

Bon à savoir

En France, le prix de l’immobilier ancien augmente de 4,4 % sur 1 an

Le prix moyen d'un bien immobilier à Cannes est le plus élevé : 844 996 €

Les chiffres qu’a collectés SeLoger font état d’un prix moyen de 844 996 € pour un logement à Cannes contre 593 649 € « seulement » pour un bien immobilier qui serait situé à environ 11 kilomètres de distance, à Antibes. Dans la Cité des Festivals, le secteur le plus prisé n’est autre que la fameuse « banane », ce périmètre urbain qui englobe la célébrissime Croisette et où, pour un appartement haut-de-gamme disposant d’une vue imprenable sur la baie de Cannes, les prix s’envoleront. En termes d’attractivité, le Cap d’Antibes – dont la teneur en villas luxueuses est garantie – n’est toutefois pas en reste, avec des prix de vente qui tutoient les sommets.

Bon à savoir

En France, un logement coûte, en moyene, 355 748 €.

C’est à Antibes que les délais de vente sont les plus courts : 87 jours 

À Antibes comme à Cannes, force est de constater que les délais de vente restent longs. Jugez plutôt, alors que la moyenne nationale est de 71 jours, les données qu’a compilées SeLoger indiquent qu’à Antibes, vendre un logement prend, en moyenne, 87 jours et à Cannes, les transactions immobilières affichent 110 jours de délai. En clair, si Antibes l’emporte sur ce coup-là, mieux vaut ne pas être pressé(e) si l’on vend un bien à Cannes ou à Antibes… Pour se consoler, une (re)lecture du Cid de Corneille s'impose ! Car en la détournant pour l'appliquer à l'immobilier, « aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années », la célèbre réplique de Rodrigue, pourrait devenir « la valeur n’attend point le nombre des jours qui séparent la mise sur le marché de la réalisation de la vente… ».

Bon à savoir

En France, le délai de vente moyen pour vendre un logement se monte à 71 jours.

La demande progresse plus vite à Cannes qu’à Antibes

À ce stade, Cannes et Antibes sont au coude-à-coude... et il semble décidément difficile de les départager. Il ressort toutefois de l’étude des chiffres qu’à rassemblés SeLoger qu’à Antibes, l’indice de tension immobilière atteint 0,44 (pour un vendeur, on dénombre donc 0,44 acquéreur) alors qu’il ne dépasse pas 0,20 à Cannes. Pour autant, SeLoger relève également que la demande tend à progresser plus rapidement à Cannes (+ 13 % sur 1 an) qu'à Antibes (+ 5 % sur 1 an). Et c’est donc sur un match nul que se termine cette rencontre…