Immobilier à Paris : des prix en légère augmentation

Immobilier à Paris : des prix en légère augmentation

Profitant d’une demande qui se redresse, l’immobilier parisien affiche une hausse d’un peu moins de 1 % sur les trois derniers mois. Découvrez les arrondissements qui progressent (ou qui baissent) avec le baromètre LPI-SeLoger.

Des prix immobiliers parisiens qui se tendent

Comme en atteste la progression qu’a enregistrée la capitale sur les trois derniers mois (+ 0,8 %) mais aussi sur l’année (+ 0,1 %), la reprise des ventes est bel et bien là. Et force est de constater que cette reprise des transactions immobilières va non seulement « au-delà du rebond saisonnier habituel » comme le fait remarquer Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger mais qu’elle se répercute également sur les prix.

Pour autant, on ne peut que constater que Paris, tout comme Bordeaux d’ailleurs, voit certes les prix de ses appartements se redresser mais dans une moindre mesure toutefois que dans plus de la moitié des autres villes françaises. En effet, sur le trimestre qui vient de s’écouler, 69 % des villes affichent une hausse des prix de leurs appartements anciens « de l’ordre de 3 % ».

Chiffres clés

  • Le prix moyen au m² dans l’ancien d’un appartement parisien est de 8 368 €.
  • Sur les trois derniers mois, les appartements parisiens ont gagné 0,8 % (mais seulement  0,1 % en un an).

Le XIe arrondissement n’en finit pas de grimper

En ce qui concerne le XIe arrondissement de Paris (quartiers de la Folie-Méricourt Saint-Ambroise, de la Roquette et de Sainte-Marguerite), les baromètres LPI-SeLoger se suivent et se ressemblent ! En effet, comme c’était déjà le cas le mois dernier, c’est une nouvelle fois le XIe qui enregistre la plus forte progression sur le trimestre avec un gain de 6,3 %. Son prix au m² atteint ainsi le prix de 7 933 € environ.

Affichant des progressions respectives de 2,6 %, 3 % et 4,7 %, les XXe (Ménilmontant) , IVe (Hôtel-de-Ville) et IIe (Bourse) réalisent aussi de très bonnes performances.

Du côté du Panthéon, ça baisse !

Alors que la baisse que connaissent certains arrondissements parisiens oscille entre 2,9 % (dans le Xe) et 0,3 % (dans le XIIe), elle est toutefois nettement plus marquée dans le Ve (Panthéon / - 6 % / 10 099 €) et dans le Ier  (Louvre / - 6,7 %) / 9 220 €).

Les points clés à retenir

  • Bien qu’elle soit habituelle à cette période de l’année, la reprise des ventes est plus importante que prévu.
  • La plus forte hausse a été réalisée par le XIe (+ 6,3 % / 7 933 € du m²).
  • Les plus grosses gamelles ont été exécutées par le Ve (- 6 % / 10 099 €) et le 1er (- 6,7 % / 9 220 €).

Le baromètre LPI-SeLoger des prix immobiliers juin 2015

© Baromètre LPI-SeLoger juin 2015