LPI-SeLoger avril 2015 : dans le neuf comme dans l'ancien, les prix repartent à la hausse

LPI-SeLoger avril 2015 : dans le neuf comme dans l'ancien, les prix repartent à la hausse

Bien que l'on ait coutume de dire qu'en avril, on ne doit pas se découvrir d'un fil, le marché immobilier n'a pas été frileux ! Amateurs de vieilles pierres ou de logements neufs, vous voilà prévenus, la tendance haussière reprend le dessus.

Immobilier ancien : les prix se ressaisissent

Sur les trois derniers mois, le prix des appartements anciens marque quelque peu le pas. Il est en revanche à noter que les maisons, quant à elles, affichent une progression de 1,7 % sur leur prix au m² signé (c'est à dire constaté au jour de la signature du compromis de vente).

Amorcée en début d'année, cette tendance haussière ne semble toutefois pas près de s'arrêter. Saisonnalité oblige, ce ressaisissement du marché immobilier ancien devrait même se poursuivre (lentement mais sûrement) au cours des prochains mois. En effet, les transactions connaissant traditionnellement un pic au cours du 2e trimestre (d'avril à juin), les prix devraient évoluer de la même manière.

Mais si sur le dernier trimestre, la stabilisation et la progression affichées respectivement par les appartements anciens et les maisons viennent confirmer la reprise d'activité qui caractérise actuellement le marché de la vielle pierre, sur l'année passée, la tendance est toujours à la régression. Avec une perte de 0,7 % pour les appartements et de 1,7 % pour les maisons, force est tout de même de constater que cette baisse reste relativement modérée. On peut donc raisonnablement en conclure que le décrochage des prix auquel on avait assisté à l'automne dernier appartient désormais au passé.

Dans les prochains mois, les prix du neuf vont continuer à se tendre ».

Michel Mouillart, Professeur d'Économie à l'Université Paris-Ouest et porte-parole du Baromètre LPI-SeLoger.

Dans le neuf, la hausse se poursuit

Outre des maisons neuves dont le prix au m² signé s'est non seulement stabilisé sur le dernier trimestre mais dépasse même le niveau qui était le sien en mars 2014 de 0,7 %, les prix des appartements neufs augmentent de plus en plus rapidement. Au cours des trois derniers mois, ils ont affiché une progression de 1,7 %.

Comme dans le cas de l'immobilier ancien, la traditionnelle embellie dont bénéficient les transactions immobilières à l'approche de l'été compte pour beaucoup dans les bons résultats enregistrés par le marché de l'immobilier neuf. Pour autant, cette saisonnalité ne suffit pas à expliquer, à elle toute seule, la remarquable progression affichée par les appartements neufs. Et au cours des prochains mois, les prix devraient vraisemblablement continuer de grimper.

Seule ombre au tableau, la baisse qui affecte le neuf depuis un an. Mais avec une perte de 0,3 % (maisons et appartements confondus) après une année 2014 caractérisée par de mauvais résultats en termes d'immobilier, on ne peut que se réjouir que cette tendance - certes baissière - semble désormais placée sous le signe de la pondération.

Chiffres clés

  • Le prix des appartements neufs a progressé de 1,7 % sur les trois derniers mois et atteint désormais 4 451 €/m² signé, en moyenne.
  • Dans l'ancien, au cours du dernier trimestre, la tendance est à la stabilisation pour les appartements (+ 0 % / 3 431 € du m²) et même à l'augmentation pour les  maisons (+ 1,7 % / 2 814 € du m²).
  • Maisons et appartements confondus, dans le neuf et dans l'ancien, la tendance sur l'année passée reste à la baisse mais les prix ne décrochent pas.

Téléchargez le Baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger avril 2015

Seloger est noté 7,1/10 selon 270 avis clients Avis-Vérifiés