Rechercher un article

Paris : quel prix immobilier dans votre arrondissement ?

Paris : quel prix immobilier dans votre arrondissement ?

Ce n’est plus un secret : à Paris, le prix de l’immobilier a atteint des niveaux stratosphériques et totalement déconnectés des revenus des habitants. Mais quels sont les prix, arrondissement par arrondissement ?

En cours de chargement...

Prix immobilier : à Paris, il faut compter 10 196 €/m²

C’est désormais acquis : on ne devient pas propriétaire d’un logement dans la capitale à moins de 10 000 € du m². Et pour cause, au terme d’une progression qui, bien qu’elle tende à ralentir sur le trimestre (+ 0,7 %), est toujours bien présente (+ 6 % sur l’année), les données recueillies par le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent que le prix immobilier à Paris atteint 10 196 € du m² dans l’ancien. À titre de comparaison, acheter un appartement à Paris coûte, en moyenne, 7 fois plus cher qu’à Béziers ou encore à Bourges ! Rien d’étonnant, donc, à ce que la pierre parisienne, désormais inaccessible pour la plupart des habitants de la capitale, oblige ceux-ci à s’endetter lourdement ou à se reporter sur les communes périphériques pour pouvoir espérer acheter… Et rien de surprenant, non plus, à ce qu'à Paris, contrairement à ce que l’on constate dans le reste du pays, l’Insee recense davantage de locataires (60 %) que de propriétaires (40 %).

Prix immobilier arrondissement paris avril

Top 3 des arrondissements parisiens les plus chers

  • 1. 6e (13 944 €/ m²)
  • 2. 7e (13 569 €/ m²)
  • 3. 4e (13 262 €/ m²)

Paris intra-muros : de 7 853 € (20e arr.) à 13 944 € du m² (6e)

Au sein du marché immobilier parisien, les chiffres récoltés par le baromètre LPI-SeLoger font état d’écarts pouvant aller quasiment du simple au double selon que le bien se trouve dans le 20e arrondissement de Paris où dans le – très chic – 6e. En effet, le prix au m² dans le 6e arrondissement de Paris atteint 13 944 € alors qu'il se limite à 7 853 € dans le 20e. Il est toutefois intéressant de relever que si le 6e reste – traditionnellement – l’arrondissement de Paris où il coûte le plus cher de se loger, l’écart avec d’autres arrondissements (4e, 7e, 8e) dont la fourchette de prix se situe, elle aussi, dans la partie haute du marché, semble se réduire. D’autant plus que sur l’année, la hausse qu’enregistrent les 4e (+ 13,5 %) et 8e (+ 12,6 %) est deux fois plus importante que dans le 6e (+ 6,6 %). « Dans le 8e, les prix des logements vont de 12 000 à 18 000 € du m² » précise Henri Plessier, de l’agence Pierre de Taille Conseil Immobilier.  

Top 3 des arrondissements parisiens les moins chers

  • 1. 20e (7 853 €/ m²)
  • 2. 19e (7 909 €/ m²)
  • 3. 13e (8 156 €/ m²)

Jusqu’à 13,5 % de hausse sur les prix immobiliers dans le 3e arrondissement

Exception faite du 1er arrondissement (rue Saint-Honoré, rue de Rivoli, place Vendôme) au sein duquel le prix de l’immobilier ancien recule (- 1,8 % sur les douze derniers mois), 19 des 20 arrondissement qui composent la capitale voient le prix de leurs logements progresser. Les données qu’a récoltées le baromètre LPI-SeLoger font ressortir que c’est dans le 3e arrondissement (rue des Archives, rue Commines, rue Greneta) que la hausse est la plus sensible. Dans ce secteur prisé de la capitale, le prix de l’immobilier totalise 13,5 % de hausse annuelle ! Partout ailleurs, la tendance haussière oscille entre 3,7 % (dans le 13e) et 12,6 % (dans le 8e).

Indicateur immobilier paris avril

À Paris, les vendeurs font la loi : - de 3 % de marge de négociation

Bien que la pierre parisienne soit devenue largement inabordable, son attractivité est telle que le volume des ventes continue d’augmenter. L’offre de logements ne pouvant rivaliser avec la demande, le marché se tend chaque jour un peu plus, les prix montent (+ 6 % sur l’année) et rares sont les vendeurs qui consentent à négocier. Jugez plutôt, le marché immobilier parisien étant ultra-tendu, beaucoup de candidats-acquéreurs n’ont désormais pas d’autre choix que de faire une offre au prix pour espérer emporter l'affaire. Et quand un prix de vente est revu à la baisse, la marge de négociation, se limite, en moyenne, à 2,8 % du prix de vente affiché.

Arrondissement par arrondissement, retrouvez les prix à Paris

Arr. Prix au m² Évolution sur 1 an
1er 9 816 € - 1,8 %
2e 11 262 € + 7,5 %
3e 11 560 € + 13,5 %
4e 13 262 € + 11,8 %
5e 11 609 € + 7,1 %
6e 13 944 € + 6,6 %
7e 13 569 € + 5,4 %
8e 12 436 € + 12,6 %
9e 10 497 € + 4,4 %
10e 9 441 € + 4,1 %
11e 9 571 € + 4,8 %
12e 8 836 € + 4,4 %
13e 8 156 € + 3,7 %
14e 9 531 € + 4,1 %
15e 9 583 € + 5,6 %
16e 11 753 € + 5,3 %
17e 10 930 € + 6,5 %
18e 8 874 € + 6,4 %
19e 7 909 € + 9,5 %
20e 7 853 € + 7,4 %