Prix immobilier : 50 % des arrondissements de Lyon affichent plus de 11 % de hausse !

Pas de doute, à Lyon, les prix immobiliers en ont mangé (du lion). Sur l’année, ils réalisent une progression de 10,4 %. Certains arrondissements enregistrent des pics pouvant aller jusqu’à plus de 14 % de hausse annuelle. Décryptage.

+ 15,4 % sur le prix immobilier dans le Ier lyonnais

Les chiffres collectés par le baromètre LPI-SeLoger nous indiquent que ce mois-ci encore, il n’est pas un seul des neuf arrondissements que compte Lyon qui voit le prix de son immobilier baisser. Si les IVe (La Croix-Rousse, Serin-Gillet / + 10,3 %), VIIe (la Guillotière, Jean Macé / + 11,8 %) et IXe (Gorge-de-Loup, la Duchère / + 11,7 %) arrondissements enregistrent une forte croissance annuelle, celle-ci est littéralement stratosphérique (n’ayons pas peur des mots !) dans les Ier et IIe lyonnais. Du côté de la Croix-Rousse, de Presqu’île ou encore de Saint-Vincent, un logement ancien coûte 15,3 % plus cher qu’il y a un an. Dans les quartiers Bellecour, Ainay et Sainte-Blandine, la hausse atteint 14,1 %. En termes d’augmentation, les IIIe (la Villette, Montchat), Ve (Vieux Lyon, Fourvière) et VIe (Cité Internationale, les Brotteaux) arrondissements se tiennent dans un mouchoir de poche. Sur l’année, ils accusent entre 7,1 et 7,7 % de hausse sur le prix de leur immobilier. Quant au VIIIe qui ferme la marche, il n’est pas en reste. De la rue Gaston Brissac au boulevard de Tchécoslovaquie, en passant par l’impasse Paul Cazeneuve, les prix des appartements anciens augmentent de 4,1 %.

Prix immobilier arrondissement lyon septembre

Bon à savoir

  • Sur l’année, le prix de l’immobilier lyonnais progresse de 10,4 %
  • Sur les trois derniers mois, il baisse de 1 %.

Plus de 6 000 € du m² dans le quartier de Confluence

« Les IIe et VIe lyonnais sont très en vogue. Ils sont recherchés aussi bien par les Lyonnais que par les Parisiens et les prix flambent » constate Hermine Bressot de l’agence CIMM-Villeurbanne. « Dans le quartier de Confluence, dans le IIe lyonnais, il faut compter à peu près 6 000 € du m² ». Au global, les prix immobiliers lyonnais varient entre 4 500 et 6 000 €. « Mais il y a des secteurs où il est possible d’acheter un 3-pièces aux alentours de 150/160 000 € » précise Philip Stacescu, professionnel de l’immobilier basé à Lyon. Enfin, c’est dans les VIIIe (le Bachut, Monplaisir / 3 575 €) et IXe (Vaise, Saint-Rambert-L’île-Barbe / 3 388 €) arrondissements que vous trouverez les prix immobiliers les plus bas au m².

Indicateur immobilier lyon septembre

À Lyon, la marge de négociation atteint 3 % du prix de vente

Dans la Capitale des Gaules, la pression de la demande fait grimper les prix et baisser les marges de négociation. Pour un appartement ancien, celles-ci avoisinent les 3 % du prix de vente indiqué dans l’annonce. Mais face à un logement bien placé et ne présentant pas de défaut, il n’est pas rare que des acheteurs achètent au prix de peur de voir les négociations tourner court et le bien qu’ils convoitent leur échapper… « Dans le VIe arrondissement, les appartements partent très vite » rappelle Hermine Bressot.

Le top 5 des arrondissements lyonnais les moins chers

Quartier Prix au m²
IXe 3 388 €
VIIIe 3 575 €
Ve 4 217 €
VIIe 4 233 €
IIIe 4 562 €

Bon à savoir

Le prix immobilier est de 4 591€/m² à Lyon.