Crédit immobilier : Pour obtenir les meilleurs taux, mieux vaut vivre dans le Sud-Ouest !

Crédit immobilier : Pour obtenir les meilleurs taux, mieux vaut vivre dans le Sud-Ouest !

Au printemps 2018, c’est bien dans le Sud-Ouest de l’Hexagone que les taux de crédit immobilier sont les plus attractifs. En revanche, dans le Sud-Est, les taux sont les plus élevés sur toutes les durées d’emprunt.

Occitanie : des taux de prêt immobilier inférieurs à 1 % sur 15 ans

D’après le courtier Cafpi, en mai, les taux sont en légère hausse, atteignant 0,96 % sur 10 ans, 1,24 % sur 15 ans, 1,43 % sur 20 ans et 1,69 % sur 25 ans. Ce sont les prêts sur 10 et 15 ans qui sont le plus impactés avec respectivement + 0,11 % et + 0,12 % alors qu’on observe une augmentation de 0,05 % sur 20 ans et de 0,06 % sur 25 ans. Cependant, nous pouvons constater de forts écarts de taux en fonction des régions. Ainsi sur 10 ans, la Nouvelle Aquitaine est en 1ère position, à 0,75 %, tandis que sur 15 ans, c’est l’Occitanie qui occupe la 1ère marche du podium (0,95 %). De leur côté, les régions Bourgogne Franche-Comté, Grand Est, Hauts de France, Île-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie proposent les taux les plus bas sur 20 ans, avec 1,30 %. L’Occitanie affiche également les meilleurs taux sur 25 ans, avec 1,30 %.

La Provence-Alpes-Côte d’Azur mauvaise éléve !

Les taux les plus élevés sont en Provence-Alpes-Côte d’Azur avec les taux les moins attractifs sur 10 ans (1,65 %), 15 ans (2 %), 20 ans (2,15 %) et 25 ans (2,65 %).

Vidéo : les régions où les taux des prêts immobiliers sont les plus bas

Les primo-accédants empruntent en moyenne sur 141 mois

Toujours prêteuses en ce début de printemps, les banques compensent par leur dynamisme la perte des aides à l’accession et à l’investissement (APL accession, recentrage du PTZ et de Pinel) qui, conjuguée à une hausse des prix de l’immobilier dans les zones tendues, rend plus difficile l’accession à la propriété pour les plus modestes, notamment les primo-accédants. En effet, même si la hausse des taux reste faible, elle conduit à une perte de pouvoir d’achat pour les emprunteurs. Ils se trouvent donc dans l’obligation d’allonger la durée de leurs prêts pour pouvoir accéder à la propriété. « Ainsi, les primo-accédants ont emprunté en moyenne sur 141 mois en avril, soit un mois de plus qu’au mois de mars », ajoute Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint du courtier en crédit.

Bon à savoir

Face aux hausses conjuguées des taux et des prix, les primo-accédants ont de plus en plus recours aux prêts sur 25 ans pour concrétiser leur projet immobilier. 

Région par région, les taux des crédits immobiliers

Région Taux sur 15 ans Taux sur 20 ans
Auvergne-Rhône-Alpes 1,15 % 1,40 %
Bourgogne-Franche-Comté 1,15 % 1,30 %
Bretagne 1,19 % 1,37 %
Centre-Val de Loire 1,15 % 1,35 %
Corse 1,75 % 1,92 %
Dom-Tom 1,30 % 1,40 %
Grand Est 1,15 % 1,30 %
Hauts de France 1,10 % 1,30 %
Île-de-France 1,10 % 1,30 %
Normandie 1,10 % 1,30 %
Nouvelle Aquitaine 1,10 % 1,30 %
Occitanie 0,95 % 1,30 %
Pays de la Loire 1,19 % 1,38 %
Provence-Alpes-Côte d'Azur 2 % 2,15 %